MAJ 05/04/2021 : Du neuf avait émergé vendredi dernier du côté du forum de la communauté de Samsung US. L'un des fils de discussion rapportant le problème de vitesses d'écriture extrêmement ralenties a été fermé et marqué comme étant résolu, suivant la réponse du support de Samsung, réaffirmant que le constructeur a bien conscience de l'existence du problème de l'épuisement du cache pseudo SLC et de son incapacité à récupérer correctement, et qu'un nouveau firmware correctif est donc en cours d'élaboration. Il devrait être disponible d'ici la fin du mois d'avril pour une mise à jour via la procédure habituelle. Aux propriétaires d'un 980 Pro, il faudra donc encore faire preuve d'un p'tit peu de patience.


Ce ne serait définitivement pas la première fois qu'un SSD de chez Samsung souffre de quelques défauts de jeunesse et d'un firmware un peu fébrile. En effet, le constructeur coréen a déjà un certain passif pas trop glorieux en la matière. Certains se souviendront des problèmes avec le 840 EVO et le 850 PRO entre 2014 et 2015, d'autres le cas un peu plus récent du 960 PRO. Dans chaque cas, Samsung avait fini par proposer un correctif, mais tout en ayant aussi mis parfois pas mal de temps à reconnaitre le problème et à réagir.

 

Cette fois-ci, c'est le nouveau flagship du constructeur qui rencontrerait un problème assez gênant, où le cache pseudo SLC ne récupérerait pas après le temps de repos imparti, comme il est censé le faire plus ou moins rapidement, et resterait ainsi bloqué en mode TLC MLC 3-bit avec des débits naturellement très réduits (pour un SSD NVMe). Un souci que bon nombre d'utilisateurs disséminés sur la toile auraient désormais déjà reconnu, découvert par hasard pour certains ou après en avoir eu vent pour d'autres. À des fins d'illustrations, voici le tableau détaillant la capacité du mode SLC ou TurboWrite chez Samsung, ainsi que ses performances séquentielles pour chaque mode. En pratique, c'est une différence qui risque néanmoins de sauter aux yeux avant tout de ceux qui font un très bon usage des performances d'un SSD NVMe, pour les autres avec une utilisation plus modeste, cela risque de passer relativement inaperçu.

 

Samsung SSD250 Go500 Go1 to2 To

Capacité TurboWrite/SLC

(défaut + expansion intelligente)

4 + 45 Go

4 + 90 Go 6 + 108 Go 6 + 216 Go

Taux de transfert séquentiels

Mode SLC

2700 Mo/s 5000 Mo/s 5000 Mo/s 5100 Mo/s

Taux de transfert séquentiels

Mode TLC
500 Mo/s 1000 Mo/s 2000 Mo/s 2000 Mo/s

 

L'origine exacte du problème est encore inconnue. Dans la plupart des cas, les SSD étaient trop peu remplis pour que cela puisse provenir d'un manque d'espace pour le bon fonctionnement du mode SLC, mais les machines concernées auraient a priori toutes le point commun d'être à base de Ryzen et de chipset 500 (PCIe 4.0 oblige, probablement). Certains suggèrent que cela pourrait être lié aux modes d'économie d'énergie du SSD et que certaines configurations des paramètres d'alimentation de l'OS empêcheraient le SSD de vider son sac cache SLC. C'est le cas d'un utilisateur de PM9A1 (la variante OEM du 980 PRO), qui affirme avoir réglé un souci identique en effectuant quelques ajustements sous Windows. Samsung a récemment aussi introduit un mode « Full Power » pour son logiciel SSD Toolbox Magician. Il conviendrait alors de le tester pour voir si son activation résoudrait le problème, auquel cas cela confirmerait qu'il y a bien conflit au niveau du mode d'alimentation.

 

En tout cas, Samsung semble cette fois-ci vouloir réagir un peu plus rapidement que les fois précédentes. Sur ses propres forums, le constructeur a déjà reconnu (il y a deux semaines) le mauvais fonctionnement et affirme travailler à trouver l'origine du problème, puis la solution adaptée, potentiellement avec une mise à jour du firmware.  (Source)

 

samsung 980 pro 1to nvme m2


Un poil avant ?

Le ReSize BAR testé sur les RTX 30

Un peu plus tard ...

300 cartes Nvidia pour miner saisies en Chine

Les 14 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !