Quelques mois après la concurrence, Seagate se lance à son tour dans la brèche du PCIe 4.0 avec l'appui du contrôleur E16 de Phison, la référence incontournable pour tout constructeur souhaitant déjà convertir rapidement ses SSD PCIe 3.0 à la norme suivante. Seagate a profité de ce laps de temps pour développer et y intégrer son propre firmware maison; celui-ci n'apporte a priori rien aux performances standards du E16, mais inclut des mesures de sécurité supplémentaires contre le piratage et aurait été soumis à un contrôle qualité un peu plus poussé.

 

seagate firecuda ssd pcie 4 serie 520

 

Pour ce qui est du hardware, le FireCuda 520 présente un E16 Phison secondé par des puces NAND 3D TLC 96 couches de Kioxia (Toshiba Memory), des composants repartis sur les deux faces du PCB noir et sans aucun radiateur, ce qui n'est pas une catastrophe considérant que de nombreuses mobales récentes fournissent généralement leur propre solution de refroidissement, tandis que d'autres options abordables sont parfois aussi proposées chez des tiers. Au programme, un FireCuda 520 décliné en 3 capacités et avec les caractéristiques suivantes :

 

Seagate SSD FireCuda 520500 Go1 To2 To

 

Contrôleur

Phison PS5016-E16

PCie 4.0 x4

NAND BiCS4 96L NAND 3D TLC
Format / interface

Double-face M.2 2280

PCIe 4.0 x4

NVMe 1.3

Lecture / écriture séquentielle 5000 / 4400 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 760 000 / 700 000 IOPS
Support pseudo cache SLC Oui
Chiffrement TCG Opal Non

Endurance et DWPD

(Daily writes per day, réécriture complète par jour)

900 To

1 DWPD

1800 To

1 DWPD

3600 To

1 DWPD

Garantie 5 ans
MSRP

159,90 €

(soit 0,31€ / Go)

319,90 €

(soit 0,32 € / Go)

519,90 €

(soit 0,26 € / Go)

Concurrents en Phison

PS5016-E16

PNY XLR8 CS4040Corsair MP600Galax HOF SSD, GIGABYTE AORUS NVMe Gen4, Team Group Cardea Zero Z440, Patriot SSD PCIe 4.0
Concurrence du futur... Samsung SSD PCIe 4.0, Marvell PCIe 4.0, Phison PS5018-E18

 

On a l'habitude de le voir, exit la capacité de 256 Go, les gammes ont désormais tendance à débuter à 500 Go et s'envoler au moins jusqu'à 2 To. Les performances sont en phases avec ce qu'on a vu jusqu'ici des autres concurrents exploitant la solution PS5016-E16 de Phison. La bataille avec les autres se situera donc au niveau du tarif et le choix entre la présence d'un radiateur d'origine ou non. Dans l'absolu, les prix sont assez élevés, mais comme pour la mémoire vive, les prix en magasin fluctuent généralement avec la courbe du cours respectif et en fonction des aléas du marché de la NAND. En tout cas, la gamme FireCuda 520 PCIe 4.0 est en principe disponible immédiatement chez les revendeurs habituels, et dans le cas contraire ne devrait pas tarder à l'être.

 

Mais ce n'est pas tout ce que Seagate a sorti de ses poches l'autre jour. Le constructeur a également dévoilé un objet assez particulier, un mix entre station d'accueil et stockage externe : le FireCuda Gaming Dock - ou STJF4000400 si vous préférez l'appeler par son vrai nom ! En pratique, il s'agit bien d'un boitier de stockage externe livré avec un disque dur 4 To de Seagate (de référence inconnue, supposons que c'est un modèle FireCuda), mais celui-ci dispose également d'un emplacement M.2 libre pour accueillir un SSD PCIe 3.0 x4 afin d'augmenter la capacité de stockage et profiter de meilleures performances.

 

seagate firecuda gaming dock connectique

 

Pour assurer son appellation "Dock", le STJ4000400 proposera une bonne quantité de connecteurs : 2 x Thunderbolt 3, DisplayPort 1.4, 4 x USB 3.2 Gen2, USB 3.1 Gen2 avec charge rapide, Ethernet RJ45, 2 x 3,5 mm audio in/out. Autant dire que nous avons sous nos yeux une connectique franchement complète et en mesure de faire rougir d'envie bien des machines portables - il s'agit par ailleurs du segment visé par le FireCuda Gaming Dock, justement afin de compléter des capacités souvent limitées en matière de connectique et de stockage. Enfin, l'engin se branchera à son hôte via son port Thunderbolt 3 principal; la norme se prête évidemment le mieux à ce genre d'appareil grâce à sa bande passante de 40 Gbps. Et parce qu'il y a "Gaming" dans son titre, cette station intègre aussi quelques LED, RGB et adressables avec le logiciel fourni par Seagate.

 

Sobriquet gaming et LED RGB un peu futiles mis de côté, la solution n'en reste pas moins particulièrement complète et unique sur le marché du stockage / hub externe transportable, on ne sera donc pas non plus surpris d'apprendre que Seagate compte aussi la faire payer bien chèrement à 429,99 €, la disponibilité est prévue courant novembre. À ce prix-là, on se trouve bien loin des disques externes standards de capacité équivalente situés généralement autour de la centaine d'euros et l'on empiète aussi largement sur le terrain du NAS standard. Certes, le FireCuda Gaming Dock ne vise clairement pas le même public ni le même usage, mais saura-t-il convaincre une clientèle ?

 

seagate firecuda gaming dock 4to


Un poil avant ?

Windows Insider 19023 est là, mais DirectX a aussi une petite surprise

Un peu plus tard ...

Les Chromax de Noctua ? Ça y est, ils sont prêts !

 Double dose de FireCuda chez Seagate, SSD PCIe 4.0 d'un côté et station d'accueil/stockage externe TB3 de l'autre !  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !