COMPTOIR

Avec l’arrivée du Steam Deck, Valve tente de transformer l’essai de sa surcouche de jeu Proton permettant de faire tourner la moulinette DirectX/win64 sous les OS libre type Linux. Une stratégie bien pratique pour le grand public, puisqu’elle permet aux joueurs d’avoir un peu plus de concurrence dans le choix du système d’exploitation et de ficher par la fenêtre son Windows (sic). Au Comptoir, nous vous avions ainsi proposé une première version de notre vision de la chose avec Linux Mint, doublée un an plus tard de Manjaro proposant principalement un suivi logiciel plus régulier. Heureux hasard (ou choix avisé ?), c’est justement cette saveur du manchot que Valve a conseillé pour les développeurs désireux de tester leur titre sous Linux, puisqu’issue de la même lignée — Arch Linux — que l’OS de la console portable de la firme.

 

header linux gaming

 

Or, après test plus approfondi de la chose, un écueil de taille se présentait pour les néophytes : la ligne de commande. En effet, si le terminal permet de bidouiller son système rapidement et efficacement, des alternatives bien plus ergonomiques existent, citons notamment le front-end graphique pamac de Manjaro s’occupant des mises à jour, dont les récents progrès ont été suffisants pour assurer une utilisation quotidienne.

 

Ainsi, notre second tutoriel d’installation a été revu pour bouter aussi loin que possible ce terminal vieillot histoire de rendre le bousin toujours plus accessible. Paré pour un Linux redonnant vie à une ancienne configuration ? Avides de conserver vos données personnelles pour vous ? En route, le Comptoir est là pour vous guider !

 

Un poil avant ?

Windows 10 n'était pas le dernier, Windows 11 ne le serait pas non plus...?

Un peu plus tard ...

Ventes de jeux vidéo : cherchez l'intrus...?

Mise à jour du Comptotuto Manjaro en vue : désormais, la ligne de commande devient de moins en moins essentielle !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !