MAJ 04/07/18 : Deepcool a finalement fait savoir que le Fryzen sera disponible à partir d'août, et qu'il nécessitera le déboursement d'une somme de 89,99€ pour se l'offrir ! À ce prix-là, le Fryzen aura plutôt intérêt à offrir des performances de premier ordre, car chez la compétition l'on retrouvera tout de même le NH-U14S de Noctua à 78€, toujours encore l'une des meilleures solutions en aircooling pour le socket TR4 se permettant même d'égaler certains AIO d'entrée de gamme.


Le dernier né de la gamme GameStorm de Deepcool en aircooling en aura décidément mis du temps à arriver. Spécialement imaginé (l'un des rares dans son genre) pour la plateforme TR4 et annoncé en janvier avec une disponibilité pour avril, visiblement il n'en a rien été, au point où l'on peut se demander si le lancer maintenant est toujours vraiment pertinent (à moins que ce soit volontaire) en sachant que Threadripper 2 n'est pas loin. Deepcool n'indique pas la capacité réelle du Fryzen, mais on supposera qu'il aura été construit au moins avec un TDP de 180W à l'esprit, alors que le plus gros des Threadripper 2 pousserait cette limite à 250W. Entre les deux générations, le socket restera toutefois identique, rien ne s'opposerait donc vraiment à faire le test. Qui sait, Deepcool a peut-être déjà un Fryzen 2 dans les bacs ?

 

deepcool gamerstorm fryzen front

 

Personne ne manquera de relever le jeu de mot "Fryzen - Ryzen - Frozen" ! Certes, ils ne sont pas allés le chercher bien loin, mais c'est mignon. Bon, ça pourrait aussi un peu faire penser à un Ryzen étant passé à la friture ou fried en anglais, plutôt que "gelé", mais ce n'était  certainement pas l'idée.  Par contre, ceci indique également une compatibilité avec tous les Ryzen AM4 et accessoirement la majorité des sockets AMD, malgré la base en cuivre plaquée nickel de dimensions 68 x 46 mm, plus large que de coutume pour permettre une installation optimale sur le TR4 des Threadripper. S'il ne suffira donc peut-être pas pour un Threadripper 2, il pourrait au moins satisfaire les propriétaires d'un Pinnacle Ridge et autres CPU Ryzen.

 

deepcool gamerstorm fryzen bottom

 

La base du Fryzen est ensuite surmontée d'un gros bloc d'aluminium, et tous deux sont reliés par 6 gros caloducs d'une épaisseur de 6mm chacun. Un ventilateur de 120mm au roulement de type fluid-dynamic vient aussi s'ajouter à l’équation, capable de 500 et 1800 tours/min et de déplacer 64 CFM d'air avec un bruit compris entre 17,8 et 41,5 dBA. On notera aussi la présence d'un diffuseur RGB à l'avant du ventilateur et sur le dessus du radiateur qui n'est pas sans rappeler le style introduit par le MF120 de Deepcool, et ça reste ainsi tout de même assez discret.

 Avec la ventilation, le Fryzen mesurera 124 x 81,5 x 164,6 mm et pèsera pas loin des 1,18 kg; c'est imposant, mais aussi assez standard à la fois, il faudra tout de même veiller à la compatibilité en hauteur du boîtier. En tout cas, le Fryzen ne devrait en rien gêner les slots de mémoires, ni d'un côté ni de l'autre. Malgré ce lancement un peu tardif, aucun prix n'a encore été partagé par le constructeur.

 

deepcool gamerstorm fryzen compatibilite ram

 Et voilà qu'il commence enfin à arriver ce fameux Fryzen de Deepcool, un radiateur en aircooling pour Threadripper ! Une solution loin d’être courante sur la plateforme TR4...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...