A moins d'être aveugle, ou de vivre en autarcie sur le plateau du Larzac avec José Bové, il ne vous a pas échappé qu'il n'y a pas foule de cartes graphiques disponibles sur le marché. Nvidia ne peut subvenir à la demande malgré sa gamme étalée, conséquence selon lui des mineurs, tandis qu'AMD n'arrive presque plus à fournir de Polaris, quant à Vega c'est une arlésienne, retirée des catalogues des grands VPC, vendues à prix d'or quand il y en a. Eh bien Lisa Su a un responsable désigné, les fabricant de puces mémoire GDDR5 et HBM2.

 

Ils ne peuvent soutenir la demande et sont responsables de cette situation. Voilà ce qu'elle en pense, elle rappelle que les puces Vega sont produites ou en attente de l'être tant que la mémoire n'arrivera pas en volume suffisant, le cas échéant elle vise la HBM2. Mais c'est de bonne guerre et il n'est pas impossible que cette situation l'arrange étant donné le coût de production de Vega avec sa mémoire sur l'interposer. La firme n'y gagnait probablement rien avec sa ristourne consentie, elle devrait être à l'équilibre sans celle-ci. En attendant, ceux qui voulaient du Vega ont eu raison, sans le savoir bien entendu, de l'acheter quand il y en avait encore, à des tarifs qui déjà par rapport aux performances étaient trop élevés. Alors aujourd'hui qu'elles ont pris 40 à 50% de plus, inutile de dire que ce n'est pas une affaire.

 

radeon rx vega64 air vue1


Un poil avant ?

Sapphire introduit en silence une RX 550 avec le Polaris castré d'une RX 560

Un peu plus tard ...

Samsung se lance dans la production d'ASIC avec TSMC

Les 43 ragots
Les ragots sont actuellement
pour ceux qui aiment raconter des choses intéressantes !ouverts aux ragoteurs logués