Dans le domaine des processeurs pour téléphone portable, les taïwannais de MediaTek sont connus pour leurs solutions compétitives sur le plan du ratio performances/prix, mais également pour leur entrée de gamme parfois trop peu véloces. Particulièrement présent sur des téléphones à la gloire négative, la marque a décidé de rehausser son image avec des SoC puissants, une politique totalement illustrée par ce nouveau Dimensity 9000.

 

Équipé de LPDDR5X — nous vous en causions pas plus tard que ce matin — et de 6 Mio de cache partagé pour tout le SoC, le nouveau venu fait usage du 4 nm de chez TSMC (N4, pas le N4P récemment dévoilé), un perfectionnement du 5 nm permettant entre autres de réutiliser les designs existant tant les similarités sont présentes. Pour autant, les améliorations sont bel et bien présentes avec une réduction de la taille du die moyenne de 6 %, largement assez pour des économies d’échelle.

 

louis de funes franglais

Tous ensemble : « maille processeur will Smith make mie vé-riz riche »

 

Côté architecture, MediaTek a joué le tout pour le tout et intègre la majeure partie des dernières technologies, notamment l’Armv9, dernière mise à jour du jeu d’instructions britannique. Ainsi, nous retrouvons dans le cluster octocœur une vedette Cortex-X2 @ 3,05 GHz chargé des plus grosses tâches single thread ; 3 Cortex-A710 @ 2,85 GHz pour le seconder, et 4 Cortex-A510 @ 1,80 GHz pour parachever le travail dans le cas de charges moins complexes. Le tout est lié à 8 Mio de L3, sachant que les 3 designs possèdent respectivement 1024, 512 et 256 kio de L2 privé : un beau mélange des designs officiels de Arm. Pour ce qui est du GPU, c’est encore une IP sous licence avec le Mali G710MP10, qui mouline à 850 MHz ; sachant de surcroît qu’un ISP est présent : nommé Imagiq790, le bousin supporte les capteurs simples jusqu’à 320 MPx et les triples en 3x32 MPx — largement de quoi voir venir, sur papier du moins. 2021 obligeant, un accélérateur de réseau de neurones est de la partie même si peu détaillée (4 cœurs performants, 2 « flexibles », et c’est à peu près tout) ; la 5 G est également compatible, tout comme le Bluetooth 5.3 - une première sur smartphone - ainsi que le WiFi 6E.

 

Avec une dernière étape de production limitée du 4 nm (la dernière avant la mise sur le marché pour tous) qui s’est déroulée dès Q3 2021, ce Dimensity 9000 est paré pour équiper les appareils prévus pour Q1 2022 avec, espérons-le, un tarif plus accessible que ses concurrents. En reprenant les designs du CPU et du GPU directement de chez Arm, la chose devrait être possible, mais l’utilisation de technologie lithographique de pointe et l’intégration d’autant de nouveaux IP ne devraient pas en faire un SoC bon marché pour autant. (Source : AnandTech)


Un poil avant ?

Micron et MediaTek premiers sur la LPDDR5X !

Un peu plus tard ...

AMD va déployer plus de RDNA 2, sus aux petites cartes !

 MediaTek fait fort en dégainant le premier SoC à la fois en 4 nm et compatible 5G.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !