Alors que Tiger Lake semble — enfin — attaquer le haut de gamme (au moins sur PC portable) officialisant ainsi le 10 nm comme nouvelle finesse de gravure stable des bleus, voilà qu’Intel a une bonne nouvelle pour ses investisseurs ses clients : son 7 nm, nommé Enhanced SuperFin, se porte bien, très bien même. En effet, une première étape de validation du design de préproduction, également appelée tape-in, a été lancée, pour une certaine « compute tile » d’une prochaine microarchitecture : Meteor Lake.

 

 

Petit récapitulatif : Meteor Lake correspondra à la quatorzième génération de CPU de la firme, faisant suite à Rapor Lake, elle-même suite d’Alder Lake, la future remplaçante de Tiger Lake et de Rocket Lake sur socket LGA1700. Du fait du terme tile, le CPU sera à base de chiplets, et plus précisément en utilisant la technologie de packaging 2,5 D Foveros de la firme, comme annoncé par Pat Gelsinger lors de l’IDM 2.0, un nouveau plan de stratégie commerciale de la firme.

 

intel idm 2 meteor lake

 

Pour ce qui est de l’intérieur, mystère et boule de gomme ! Il se murmurerait un mélange hétérogène à base de Redwood Cove (pour la haute-performance) et Next-Mont (pour les bousins économes) ; ainsi qu’un support du LGA1700 dont nous vous causions plus tôt, tout en étant le dernier dans ce cas. Côté date de sortie, nous serions très heureux de l’accueillir en 2023, mais cela ne demeure que pure spéculation : autant dire qu’il vous reste encore du temps ! (Source : Videocardz)


Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : infections en série

Un peu plus tard ...

Nouvelle sortie de Pat Gelsinger pour vanter IDM 2.0 et le retour de Tick-Tock

 Un tape-out pour le successeur de Raptor Lake : c'est parti pour le 7 nm sauce Intel ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 13 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !