On les avait vus arriver de loin en début de mois, ce genre de "secret" n'étant que rarement bien gardé, et c'est désormais officiel : la gamme EPYC Rome accueille ses deux nouveaux membres EPYC 7662 et EPYC 7532 ! Les deux nouvelles références portent à 10 le nombre de modèles de la génération EPYC 7002. Forcément, ils sont cuisinés à partir des mêmes ingrédients que les autres, c'est à dire le mélange d'architecture AMD Zen 2 avec le procédé de gravure 7 nm FinFET de TSMC. De ce fait, ils sont également à loger sur un socket P3, profitent du support de 8 canaux de DDR4-3200 et d'un total possible de 4 To, mais aussi des 128 lignes PCIe 4.0 pour apprécier la puissance des premiers SSD PCIe 4.0 et exploiter au mieux les premières cartes graphiques exploitant la norme.

 

Avec ces deux ajouts, AMD améliore encore un peu la diversité de sa gamme. L'EPYC 7662 est le 5e modèle 64 coeurs / 128 threads de l'arsenal, mais il vient se positionner à l'entrée de ce segment du catalogue. Rappelons brièvement ses spécifications : un cache L3 de 256 Mo et une fréquence base / boost de 2,00 / 3,35 GHz, le tout pour un TDP de 225 W. Autrement dit, le 7662 est moins efficace que les modèles 7702(P) situés juste au-dessus avec des caractéristiques identiques et un TDP de 200 W, il servira donc d'alternative à ceux qui préfèrent payer moins pour leur processeur, en contrepartie d'une consommation et d'un dégagement thermique plus importants.

 

Par contre, l'EPYC 7532 est une référence plutôt unique dans la gamme des EPYC 32c / 64t, dont il conserve cette même configuration, mais avec un cache L3 de 256 Mo, le double du segment et équivalent aux EPYC 64c / 128t. En somme, le 7532 est un EPYC avec 8 chiplets Zen 2 comme les plus gros modèles, mais dont la moitié des coeurs ont été désactivés. L'intérêt du cache L3 supplémentaire est pour permettre à AMD de satisfaire les besoins d'un marché de niche, souhaitant pouvoir maximiser les performances avec les charges de travail particulièrement gourmandes en cache, par exemple les benchmarks ANSYS CFX.

Rappelons que le cache L3 est commun à tous les coeurs du processeur et utilisé pour partager les données directement entre chaque coeur, il permet notamment de réduire l'usage de la mémoire RAM externe beaucoup plus lente, particulièrement lors des tâches fortement multithreadées, d'où l'importance d'en avoir autant que possible. Accessoirement, AMD en profite pour vanter que son EPYC 7532 afficherait des performances jusqu'à 111 % supérieures à celles d'un Xeon Gold 6248 - certes, une comparaison pas vraiment d'égal à égal, celui-ci ne possédant que 20c / 40t et un cache L3 de 27,5 Mo, mais affiche malgré tout un prix recommandé de 3078 $, pile dans la tranche de prix des EPYC 32c / 64t. 

 

Les tarifs conseillés des deux nouveaux EPYC manquent malheureusement encore à l'appel. En attendant, les processeurs sont toutefois déjà disponibles, et Dell et SuperMicro sont parmi les premières compagnies à les proposer pour les gammes de machines PowerEdge R/C, A+ et Big Twin. (Source : AMD)

 

 
amd epyc processeur

 EPYC Rome continue son offensive et vient encore plus confronter du Xeon à tous les niveaux !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !