On en avait déjà parlé à la mi-septembre après la mise en évidence de soucis de production chez Intel - lequel avait tout de même fini par clarifier un minimum sa situation afin de rassurer sa clientèle et surtout les investisseurs. En attendant, il faut se rendre à l'évidence que la période un peu sombre n'est pas encore terminée, les tarifs encore fortement surévalués des processeurs Core - y compris des derniers Coffee Lake Refresh - chez les revendeurs en sont des preuves flagrantes, au plus grand bonheur d'AMD, on n'en doute pas, dont les tarifs de ses Ryzen n'ont d'ailleurs peu ou pas évolué depuis.

 

La situation d'Intel n'est pas tant dramatique dans l’immédiat,  le fondeur a encore pu afficher des résultats records récemment pour le troisième trimestre de l'année, mais il ne peut se permettre de rester immobile pour autant. Ainsi, on sait déjà qu'Intel préparerait un chipset H310C/R2.0 en 22nm certainement pour désengorger un tantinet les lignes de productions en 14nm, et en mettant donc (temporairement ?) de côté le chipset H310 originalement gravé en 14nm. Ensuite, le fondeur devrait aussi investir une poignée de milliards $ notamment en direction du Vietnam et de l'Irlande afin d'y renforcer ses usines et augmenter sa production en 14nm, surtout celle des processeurs Xeon et Core haut de gamme.

Et voilà maintenant que refont aussi surface des rumeurs d'une externalisation supplémentaire partielle de la production de certains produits en 14nm en direction de fonderies externes, probablement celles de TSMC. Selon les sources Taïwanaises de Digitimes, Intel considérerait donc confier davantage de la production de ses processeurs Atom et chipsets 14nm à des tiers, et espérerait ainsi pouvoir résoudre ses soucis d'approvisionnement du marché d'ici le premier trimestre de 2019. Toujours selon ces mêmes informateurs, Intel et TSMC auraient d'ailleurs été en négociation à ce sujet depuis le début de l'été. Malheureusement, Intel s'est une nouvelle fois refusé à tout commentaire.

 

En fin de compte, il n'y aurait vraiment rien de surprenant à ce que ces rumeurs se concrétisent d'ici peu, voir que la chose soit en réalité lancée depuis un moment déjà. Cela fait quelques années que TSMC produit par exemple les FPGA d'Intel, et ce dernier avait également déjà eu recours aux services du Taïwanais pour ses Atom en 2009 et la production du SoC SoFIA en 2013. Alors. pourquoi ne pas lui confier encore davantage si cela peut aider l'équipe (par intérim) de Bob Swan à finalement se sortir du "pétrin" et retrouver le droit chemin ? (Source)

intel logo tsmc inside

"TSMC et moi, la confiance est là !"

 À Taïwan, on préssent (encore une fois) qu'Intel pourrait finalement bien se tourner vers TSMC pour une portion de son catalogue 14nm... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !