Alors que le 10nm est en plein développement chez les bleus après le tir solo du i3-8121U et qu'un refresh des puces basse consommation vient tout juste de paraître, voici qu'Intel aurait du mal à produire suffisamment de puces (en 14nm donc) pour satisfaire l'intégralité de la demande.

 

Ce manque de livraisons aurait des conséquences directes sur le nombre de machines vendues sur la seconde moitié de 2018, les OEM étant friands de ces nouveautés, en particulier pour les ordinateurs portables ultrafins. Il semblerait même qu'Apple ait prévu d'intégrer massivement ces processeurs dans une nouvelle lignée de Macbook presque apachère prévue pour peu après la rentrée, bien que cela reste encore du domaine de la rumeur. A cette pénurie s'ajoute les difficultés américaines liées à l'administration Trump concernant les échanges avec la Chine - bon nombre de produits électroniques étant assemblés à TaÏwan - ce qui est inquiétant pour le marché européen.

 

Cette information est assez surprenante, les CPU ayant pourtant été plébiscités - certes, moins que les cartes graphiques - par les mineurs sans pénurie grave les trimestres précédents. Serait-ce un réorganisation de la production chez Intel pour répondre à une demande croissante sur d'autres segments ? Avec son 10 nm toujours plus retardé, il est cependant logique que la firme cherche à réduire ses coûts de fabrication dans une logique de rentabilité à court terme : il serait bien dangereux, après une domination d'une dizaine d'année, de laisser l'avantage technique niveau gravure au concurrent rouge. Ces difficultés sans fin font étrangement écho aux rumeurs de séparation des divisions de gravure et d'architecture chez les bleus, dans un contexte où GloFlo, l'ex fonderie d'AMD, décide de stopper ses recherches pour tout nœud plus fin que le 12 nm. Avec une météo annoncée si sombre, nul doute que les nouvelles technologies post-silicium auront leur mot à dire dans les années à venir. Peut-être l'occasion d'émergence d'un nouvel acteur ? (Source : DigiTimes)

 

Intel

 Si le 10nm peine, le 14nm semble montrer ses limites de production. Un aveux de faiblesse ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !