AMD a publié en fin de semaine dernière son patch qui désactive le Core Parking sous Windows 10. Le but est de laisser Ryzen gérer lui même ses états, ou plutôt ses changements d'états, à la place du scheduler de Windows 10. Ce dernier n'étant pas optimisé pour l'architecture de Ryzen, mais plus orienté Kaby Lake et son Hyperthreading, le mieux est de laisser la dernière puce d'AMD faire ce travail toute seule. C'est ainsi que la rustine laisse les coudées franches à AMD en ajoutant un mode "Balanced Ryzen" dans les options d'alimentation.

 

LegitReviews a testé lui-même le patch et son impact sur diverses applications, dont les jeux. En effet, comme tout constructeur pour promouvoir son boulot, AMD a donné des chiffres avant/après qui sont très flatteurs. N'étant plus hypnotisés par ces pratiques d'où qu'elles viennent, nous apprécions des tests indépendants. Celui de nos confrères va permettre de voir s'il faut être aussi enthousiastes qu'AMD. Au final, c'est pas trop mal, surtout que ce n'est qu'un patch simple à activer (le temps qu'AMD l'intègre à ses pilotes pour cartes mères). À lire car instructif !

 

amd ryzen puce

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...