En début d'année, on apprenait que Thermaltake voulait faire évoluer son mulot Black V2 pour lui ajouter un outil de sécurité avec le capteur d'empreinte digitale IronVeil (de chez Synaptics). Le constructeur parlait alors d'une version plus évoluée de la souris, sans lui donner de nom particulier, mais c'est au final la Black FP (pour FingerPrint) qui arrive dans le commerce.

 

thermaltake black fp

 

On a un mulot qui mesure 121 x 69 x 41 mm (un poil différent de la Black V2) équipé d'un capteur laser AVAGO 9500 à 5700 points par pouce (dpi), de sept boutons programmables, cinq profils embarqués, d'un rétroéclairage rouge et de poids de 4,5 g pour l'adapter à la main de l'utilisateur. Le capteur IronVeil est géré logiciellement par le Command Center de Thermaltake et seul Windows 10 aura le droit au Security Center du constructeur, permettant de pleinement profiter de l'authentification via analyse d'empreinte et de la sécurisation de données par ce même biais. Pour ceux qui ont peur pour la sécurité de leurs doigts et données, l'ensemble est certifié FIDO (compatible Windows Hello) et chiffré grâce à de l'AES 256-bit de chez la NSA. Oui, le gouvernement américain saura venir à bout de vos doigts, mais si vous avez un passeport biométrique, c'est certainement déjà le cas. Comme prévu, cet ajout fait grimper le tarif de la Black V2 de $10 et il faudra donc compter $59 pour vous équiper d'une Black FP.

 

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Expérience • L'Hyperthreading en jeu : bien ou pas bien ?

Jouer avec l'Hyperthreading, hérésie ou normalité des choses ?   Lorsqu'on parle de jeu, du moins avec les puces Intel, on entend deux sons de cloche. D'un...

 

Test • Drobo 5N

Le NAS accessible   En un peu plus de trois années, nous avons testé quelques systèmes de stockage réseau venant de tous horizons. Du haut de gamme muscl...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...