Si vous aimez les projets de bricolage un peu foufous, alors vous avez sûrement déjà goûté au Rasberry Pi, une carte intégrant en un PCB tout le nécessaire pour faire mouliner un Linux, des applications graphiques et commander tout un tas de bidules grâce à des modules divers. Cependant, si le Pi joue sur le terrain du libre avec une documentation précise, son cœur reste propriétaire avec un SoC ARM de chez Broadcom, dont l’accélération graphique pose justement parfois problème du fait de pilotes non libres.

 

Un choix logique pour une évolution future de la carte serait le RISC-V. En effet, ce jeu d’instructions, en vogue ces derniers temps, est libre, ce qui permet de bénéficier par sa compatibilité de tout un écosystème développé autre. Pour la Chine ou la Russie, l’aubaine est énorme, puisque ces bouzins peuvent être copiés et améliorés sans risque de violation de propriété intellectuelle. Il n’est alors guère surprenant de voir Alibaba, un géant de l’intérieur de la Grande Muraille, designer des puces de ce genre via une division nommée T-Head.

 

Or, qui dit SoC dit carte de développement, voici donc la Alibaba T-Head RVB-ICE, un mini-PC davantage proche du microcontrôleur du point de vue des performances que des habituels CPU x86. Cependant, la nouvelle venue possède une poignée d’avantages qui la rende attractive comme brique de base d’un projet embarqué : le processeur, un dual core cadencé à 1,2 GHz, n’est pas seul dans son morceau de silicium ; nous y trouvons également un GPU hérité du monde ARM, le Vivante GC800, ainsi qu’un accélérateur neuronal malheureusement non spécifié, le tout épaulé par 4 Gio de RAM en LPDDR4x et 16 Gio d’eMMC. Pour les interfaces, Alibaba et ses 40 voleurs font dans le classique : un port microSD, de l’Ethernet Gigabit, du WiFi et du Bluetooth, un port série via de l’USB Type-C, de l’USB 3.0 via un micro-USB et un GPIO de 40 broches. Tout ce beau monde tient dans une enveloppe thermique de 5 W, proposant ainsi une solution cohérente adaptée pour un petit projet sympathique reposant sur du machine learning.

 

alibaba riscv thead

 

La chose vous intéresse ? Tarifée à 399 $, soit une grosse moitié de la HiFive Unmatched — pour moins de la moitié des cœurs, la belle a au moins pour elle un prix un peu plus attractif... mais toujours à un facteur 10 de trop par rapport à la star de la bidouille, le Raspberry Pi. Reste qu’avec un écosystème logiciel encore limité - tous les logiciels libres étant loin d’avoir un binaire RISC-V prêt à l’installation, en dépit de la compatibilité Debian 11 et Android 11 (pour un résultat sans aucun doute difficilement exploitable) de la belle -, cette carte s’adresse davantage aux professionnels et aux curieux fortunés qu’aux geeks dans leur ensemble. Pour autant, son revendeur affiche actuellement des carnets de commandes pleins : Alibaba a dû voir léger niveau production. À voir dans quelle mesure ces cartes RISC-V seront amenées à évoluer dans les années à venir ! (Source : MiniMachines)


Un poil avant ?

Kingston se met enfin au SSD PCIe 4.0 et commence par le haut

Un peu plus tard ...

Du LEGO sur les barrettes, pas que dans les jeux !

 Une carte de développement RISC-V à moins de 500 $, avec de la vidéo, c'est possible ? Hé oui, chez Alibaba ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !