Si vous aimez la bidouille, mais que vous êtes davantage adepte de la console et des serveurs que de la microélectronique, vous vous êtes peut-être déjà posé la question suivante : dois-je acheter une Rasberry Pi ? Si ce dernier est attractif grâce à sa formidable communauté et son prix plancher, le port Ethernet était — jusqu’à la quatrième itération non incluse — interfacé en interne en USB 2.0, bridant le débit. La dernière mouture corrige ce défaut avec un vrai port Gigabit, mais cela pourrait ne pas suffire aux plus gourmands.

 

Pour ceux-là, le Rock Pi E est taillé sur mesure : son grand argument résidant dans ses deux ports Ethernet, l’un Gigabit et l’autre en 100 Mbit/s. De quoi en faire une petite passerelle sympathique pour un réseau privé, si tant est que vous ne soyez pas trop gourmand sur le filtrage. En effet, le bousin n’est équipé que d’un SoC Rockchip RK3328 (4 cœurs Cortex-A53 à 1,3 GHz, gravé en 28 nm) comportant également un GPU Mali-450 MP4.

rockpi

Une petite photo du bidule ?

 

Rajoutez entre 256 Mo et 2 Go de DDR3, un support des carte micro SD jusque 128 Go et une connexion pas si mal au vu de la taille riquiqui de la bête (56 mm x 65 mm) : USB Type-C pour l’alimentation, jack pour la sortie audio et un USB type-A en 3,0, du WiFi n et du Bluetooth 4.2, ou, en option, du WiFi ac. Un emplacement pour mémoire eMMC est également disponible, supportant jusqu’à 128 Go de mémoire. Notez le GPIO à 40 broches pour les amateurs de matériel à brancher (connectique I2C, SPI, UART et USB 2.0), mais déplorons l’absence de prise pour écran : pour afficher quelque chose, il faudra utiliser un port série ou une connexion SSH... dommage !

 

Néanmoins, avec un prix ras les pâquerettes de 24 $ minimum, et 26 $ pour la version à 1 gigot de RAM, nul doute que la bête séduise, surtout avec le choix d’image (Debian 10 et Ubuntu Bionic) officiellement supportée, en espérant que le kernel soit directement celui de la distribution ; d’autant plus que la communauté propose également OpenWRT pour une mise au point encore plus orientée sur le réseau. À voir selon sa disponibilité dans nos contrées ! (Source : NotebookCheck)

 

 Mini-processeur, 1 à 2 Go de RAM, un support des carte microSD : un bon clone du Raspberry ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !