La gamme des Titans offrait initialement des GPU complets aux caractéristiques souvent comparables aux Quadro et aux Tesla, les Titans faisant office  de déclinaisons joueurs conservant néanmoins - pour certaines -  leur puissance de calcul pour le GPU Computing, ce qui n'est pas le cas des GeForces traditionnelles aux capacités souvent limitées à ce niveau-là.

 

nvidia new longeur

 

Néanmoins, depuis Maxvell, NVIDIA s'efforce de proprement castrer ses Titans (excepté la Titan V), notamment en FP64. De ce fait, cette ligne additionnelle dans les EULA ne concernera peut-être pas énormément de monde, et ressemble surtout à un grattage de fond de tiroir dans l'espoir de ramasser les quelques miettes restantes, ou encore au berger cherchant désespérément à rassembler ses brebis égarées.

Matériel professionnel oblige, les Quadro/Tesla sont évidemment bien plus chères à l'achat, alors que les Titan pouvaient visiblement encore - selon l'utilisation - proposer des performances intéressantes à un tarif relativement plus abordable, et c'est une situation dont NVIDIA n'en veut maintenant plus. Fin novembre, le caméléon a ainsi modifié l'EULA (end-user license agreement) des nouveaux pilotes GeForce (Titan comprises) pour y intégrer la mention suivante :

 

nvidia eula change data center

 

Le message est clair, l'utilisation de cartes nécéssitant des drivers Geforce n'est désormais plus autorisée en data center, sauf dans le cadre des cryptomonnaies et de la validation de transaction sur une blockchain. De ce fait, il faudra soit aligner les thunes pour des Quadro/Tesla, ou se diriger vers une solution AMD. Hélas, la dominance de NVIDIA sur ce marché et son catalogue bien fourni font qu'il n'y a pas énormément d'alternatives crédibles en ce moment, et ce dernier sait donc très bien qu'il peut se permettre une telle décision sans trop prendre de risque, surtout si ça peut rapporter toujours plus de sous en passant !

 

NVIDIA n'aura pas attendu très longtemps  après la publication de ce changement et a depuis envoyé une première notification à Sakura Internet au Japon - l'un des plus grands centre de données du Japon - demandant à l'entreprise d’arrêter de fournir des serveurs équipés de Titan X. Sakura a ensuite notifié à son tour sa clientèle (ici, en japonais) pour lui expliquer la situation et annoncer le retrait de son catalogue de machines à bases de Titan X Pascal et Maxvell en attendant la conclusion des négociations avec NVIDIA. Bientôt le passage en caisse Quadro en mains ?

 

vaseline doigt mains

Vaseline s'il vous plaît, juste un doigt !

 Pour les data centers, hormis certaines exceptions, chez NVIDIA c'est désormais Quadro/Tesla, ou rien !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués