Epic et ses jeux gratuits : un bilan financier sacrément lourd ?

La chose est devenue habituelle, à tel point qu’un bot Discord relayant les offres est gratuitement intégrable sur votre serveur : toutes les semaines, Epic Games vous offre un ou deux jeux gratuitement ; enfin, sous couvert d’utilisation de son lanceur maison, l’Epic Games Launcher (en tout cas, si vous n’avez pas fait le bidouilleur). Or, si la maison-mère de Fortnite se fait des boucliches en or en ce qui concerne les exclusivités, le bilan est plus difficilement mesurable en ce qui concerne le don pas si gracieux de titres en échange d’utilisateurs.

 

En 2020, la firme avait ainsi augmenté de 48 % son nombre d’utilisateurs enregistrés (et de 75 % son nombre d’utilisateurs actifs), autant dire que la stratégie a plutôt porté ses fruits. Eh bien, en 2021, l’EGS ne compte « que » 22 % d’utilisateurs supplémentaires, soit 194 millions de comptes en tout ; pour 31 millions d’utilisateurs actifs... soit un chiffre stable par rapport à 2020. Du côté financier, les offres successives ont représenté un équivalent non gagné de 18 milliards de biftons US (qui se décomposent en 765 millions de ventes pour un prix moyen par jeu de 23,82 $), là où les recettes découlant des achats des utilisateurs sur la plateforme ont représenté... 840 millions de dollars, soit à peine 5 % de la somme « offerte ».

 

De quoi voir rouge ? Pas tant que ça : si la croissance des utilisateurs diminue, c’est aussi tout bonnement parce que le marché arrive à saturation ; le public joueur intéressé par les offres ayant tout bonnement déjà créé leur compte... et potentiellement jouent régulièrement sur une autre plateforme à des titres déjà achetés. En effet, l’habituel concurrent Steam et ses soldes permettant de se fourrer les poches de jeux a de quoi détourner l’attention des joueurs de l’EGS : de quoi expliquer la stagnation des utilisateurs actifs. De plus, si le chiffre annoncé pour les offres hebdomadaires est gigantesque, il n’est pas à prendre au pied de la lettre comme une perte sèche, puisque la majorité des bénéficiaires n’auraient pas investi sur le store en dehors de ces offres. Autant dire que le bilan est difficilement interprétable dans les détails, ce qui n’empêche pas Epic Games de se féliciter de sa communauté grandissante et de ses quelque 917 titres disponibles à la vente. Encore quelques ans de dons avant de tarir la source magique de produits vidéoludiques gratuits ?

 

epic games store logo

Un poil avant ?

TEAMGROUP dégaine aussi sur les SSD PCIe 5.0

Un peu plus tard ...

Gamotron • Je suis le colon de Jack

18 milliards d'euros de dépenses pour offrir tout ça ; mais pour quelles retours en pratiques ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 23 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !