Le feuilleton s'achève et un autre peu commencer ! Amazon a finalement obtenu gain de cause et a réussi à faire annuler le très gros contrat de 10 milliards de dollars (sur 10 ans) que le Pentagone avait octroyé à Microsoft en octobre 2019. Mission accomplie pour Jeff Bezos, il peut maintenant quitter la planète l'esprit tranquille. Le contrat en question était baptisé JEDI, pour Joint Enterprise Defense Infrastructure Cloud, l'une des initiatives du Pentagone pour la modernisation de son fonctionnement et de l'armée américaine de manière générale.

 

Initialement donné favori dans la course face aux autres prétendants, puis ayant perdu face à Microsoft, Amazon avait immédiatement contesté la décision du Pentagone et menacé d'entreprendre des actions en justice, ce qui avait été fait assez rapidement et en février 2020 la balance avait déjà commencé à pencher en sa faveur avec la suspension de l'ordonnance du Pentagone en faveur de Microsoft. En avril dernier, alors que le Pentagone avait encore une fois réaffirmé Microsoft comme étant le gagnant, un juge avait refusé de débouter l'affaire à la demande de Microsoft et du gouvernement, laissant ainsi la voie libre aux poursuites d'Amazon et poussant les autorités à reconsidérer leur décision. Amazon avait notamment argumenté que la décision de 2019 avait été purement motivée et influencée par les affinités de l'ex-président, qui n'avait jamais beaucoup caché son désamour pour Jeff Bezos, un sentiment par ailleurs assez réciproque parait-il, deux mégalomanes aux caractères simplement incompatibles. 

 

De son côté, le Pentagone a donc déclaré que le contrat original ne correspondait plus aux besoins, les exigences ayant évoluées entre-temps (comprendre : Trump avait fait, Biden a défait). De ce fait, JEDI rejoint la Force et JWCC prend la relève ! La grande différence, c'est que Joint Warfighter Cloud Capability sera donc un contrat multivendeur, avec la participation de Amazon et Microsoft, comme ça, pas de jaloux ! Le Pentagone estime que seuls ces deux derniers sont réellement en mesure de répondre exactement à ses demandes, mais il effectuera tout de même une étude de marché pour évaluer d'autres vendeurs potentiels ayant les capacités requises pour rejoindre la fête, parmi lesquels Google, IBM,et Oracle. (Source)

 

trump satya nadella jeff bezos jedi


Un poil avant ?

Thermaltake sort deux nouvelles références pour ses alimentations Toughpower GF1

Un peu plus tard ...

Triplette de riser PCIe 4.0 TT Premium chez Thermaltake

 Hop, c'est plié, le Pentagone fait marche arrière pour JEDI et va inclure Amazon ET Microsoft cette fois-ci dans un nouveau projet.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !