La décision est tombée vendredi dernier, le Département de la Défense (DOD) américain a donné à Microsoft le contrat du programme cloud Joint Enterprise Defense Infrastructure (ou JEDI), signé pour une durée de 10 ans, au grand dam du géant Amazon et de sa division Web Services. Ce dernier et Microsoft étaient les deux seuls prétendants encore dans la course, dans laquelle s'affrontaient aussi au début avec plus ou moins d'acharnement IBM, Google et Oracle - jusqu'à ce que le Pentagone décida en avril que seuls Microsoft et Amazon sont en mesure de répondre aux exigences techniques.

Très juteux, la valeur immédiate du contrat JEDI est estimée aux alentours des 10 milliards de dollars, mais place aussi Microsoft en très bonne position pour encaisser la totalité des 40 milliards que le gouvernement US planifie de dépenser au fil des prochaines années en faveur du cloud computing. Autrement dit, de beaux brouzoufs encore en perspective pour la Raymonde !

 

Étrangement, Amazon était pourtant donné jusqu'ici comme grand favori pour remporter le contrat, l'équipe AWS de Jeff Bezos contrôlant 45 % du marché des services cloud et Microsoft étant "loin" derrière avec "seulement" 25 %; c'est donc aussi un coup dur pour la réputation de ce géant, qui n'a d'ailleurs pas manqué de faire part de sa surprise d'une telle décision. M'enfin, ceux ayant un peu suivi l'histoire récente entre Trump et Jeff savent que ce n'est pas le grand amour entre les deux "grands" personnages de notre époque, suggérant aussi que le Président pourrait en fin de compte avoir grandement influencé la décision de vendredi dernier.

Initialement, il était également question de répartir des parts du projet JEDI entre plusieurs acteurs plutôt que de tout remettre entre les pattes d'un seul fournisseur. En tout cas, les opinions publiques de Trump envers Amazon pourraient, semblerait-il, servir de base à une contestation de cette décision en faveur de Microsoft...Une histoire pour un autre jour !

 

Et sinon, JEDI c'est quoi ? En fait, pour des raisons de budget et surtout de fiabilité, il est encore assez courant pour les armées d'exploiter des technologies "anciennes", mais éprouvées; c'est le cas aux USA où les opérations militaires s'effectuent à ce jour toujours sur les bases de technologies des années 80 et 90. Bref, à l'aube d'une exploitation militaire intensive d'armes semi-autonomes ou encore d'intelligences artificielles, JEDI a pour but de moderniser et d'unifier les systèmes, et de faciliter les communications  ! Tient, voilà qui ferait un bon scénario catastrophe pour un film futuriste, non ? (Source)

 

Open season !  [cliquer pour agrandir]


Un poil avant ?

Bon plan • La MSI MEG X570 ACE à 329,85 €

Un peu plus tard ...

Flash Leak News : Intel passerait à la LPDDR5 pour ses CPU Tiger Lake

 Après une longue période de compétition intense entre gros acteurs de l'industrie, la Raymonde empoche le contrat JEDI du Pentagone... Skynet en maaaaaaaarcheuuuuuh ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 20 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !