En octobre, Amazon et sa division AWS avaient été dépitées par la décision du Pentagone d'attribuer le contrat super juteux de 10 milliards de dollars du programme JEDI à son grand rival Microsoft, alors que l'équipe de Jeff Bezos avait pourtant dès le départ été donnée pour favori dans cette course !

Toutefois, sur un fond de doute quant à l'influence potentiellement peu objective d'un POTUS n'ayant pas toujours entretenu les meilleures des relations avec l'homme le plus riche au monde (pour l'instant, n'est-ce pas Elon ?), Amazon avait immédiatement fait savoir que l'entreprise cherchera à contester d'une manière ou d'une autre cette décision en faveur de Microsoft et avait officiellement engagé les poursuites en justice dès le mois suivant. 

 

Eh bien voilà qui a déjà porté ses fruits, avec une première victoire pour Amazon sous la forme d'une injonction du tribunal suspendant l'ordonnance du Pentagone en faveur de Microsoft en raison du procès en cours ! Un premier  gain de cause pour Amazon convaincue que la décision a été affectée par une ingérence personnelle de Trump, qui aurait joué de son influence en faveur de Microsoft. En sus, Jeff Bezos demande également la parution de Trump en tant que témoin dans l'affaire, une manière comme une autre pour régler aussi ses propres comptes...

Évidemment, l'objectif des poursuites est d'obtenir un nouvel examen de la décision du Pentagone, bien sûr avec une nouvelle décision à la clé, cette fois-ci potentiellement favorable au géant de l'e-commerce. En attendant, le département de la défense US est forcément déçu de cette injonction du tribunal, expliquant qu'elle ne fait que retarder une modernisation critique et indispensable à l'armée,  mais réaffirme aussi sa confiance dans l'attribution du contrat JEDI à Microsoft. Avec les élections qui approchent, il ne fait aucun doute que cette énième joute pourrait aussi devenir intéressante... (Source)

 

We are disappointed in today’s ruling and believe the actions taken in this litigation have unnecessarily delayed implementing DoD’s modernization strategy and deprived our warfighters of a set of capabilities they urgently need. However, we are confident in our award of the JEDI cloud contract to Microsoft." - DoD USA.

 

Baston ! [cliquer pour agrandir]

 Et voilà le deuxième round dans l'affaire JEDI opposant Amazon à la décision du Pentagone en faveur de Microsoft !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !