Quoi de neuf du côté de l'aventure NVIDIA + Arm débutée en septembre dernier ? Eh bien, le Financial Times a eut vent que NVIDIA aurait approché les autorités de régulations chinoises que récemment, il y a quelques semaines seulement, un délai pour le moins étrange, mais personne ne saurait encore dire ce qui aurait bien pu pousser NVIDIA à entamer le processus en Chine près de 9 mois après l'annonce de son projet d'acquisition d'Arm des mains de SoftBank. De ce fait, quand bien même l'objectif original de Jensen Huang est de boucler la transaction 18 mois après l'annonce — et le PDG reste apparemment confiant que son entreprise va y arriver dans le temps imparti —,  certains suggèrent déjà que cela pourrait en fin de compte demander plus de temps que prévu.

 

Il faut dire que la nature très controversée de l'acquisition n'aide pas non plus, l'opposition est nombreuse et forte, autant en Orient qu'en Occident. Par exemple, le Secrétaire de l'État au numérique, à la culture, les médias et le sport du Royaume-Uni a ordonné en avril dernier à l'autorité de la concurrence britannique d'enquêter sur l'affaire et de recueillir les avis des tiers pouvant être concernés. Pendant ce temps-là, de grandes entreprises américaines telles que Qualcomm, Microsoft, Google et Intel se seraient approchées de leurs autorités afin de faire connaitre leur opposition. Et ce serait par ailleurs le même son de cloche en Chine, où Huawei, via HiSilicon, et SMIC auraient également déjà partagé leur désaccord, mais peut-être motivé par les mêmes raisons que les Américains.

 

De son côté, NVIDIA n'a pourtant eu de cesse de répéter à qui veut bien l'écouter qu'Arm restera neutre, le problème c'est que très peu de monde semble y croire, pas même Hermann Hauser, le cofondateur d'Arm. Ce dernier pense d'ailleurs que le CPU Grace de NVIDIA est déjà la preuve que ce dernier n'a pas pour projet de maintenir une concurrence équitable avec les détenteurs d'une licence Arm. Enfin, du pessimisme également du côté des analystes, dont certains, compte tenu de tous ces facteurs, ne donnent pas plus de 10 % de chance de réussite à l'acquisition... Oui, ce n’est pas gagné ! (Source)

 

nvidia arm presentation


Un poil avant ?

AMD lance les Radeon Pro W6800 et W6600 : RDNA 2 disponible pour les professionnels !

Un peu plus tard ...

Du graphène pour les plateaux des futurs disques durs HAMR ?

 Toujours face à une forte opposition et une chance de réussite qui semble assez maigre...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !