COMPTOIR

Début septembre, les USA ont imposé une nouvelle sanction à l'encontre de la Chine et de la Russie qui obligera les acteurs concernés à obtenir une licence pour la vente et la livraison de GPU haute-performance en direction de ces territoires. Grosso modo, il s'agit d'empêcher la Chine en particulier d'accéder aux dernières technologies et de mettre des bâtons dans les roues de ses propres ambitions, technologiques et militaires. Dans le cas de NVIDIA, ceci interdira au constructeur d'y vendre ses A100, A100X, H100 et tout futur GPU spécialisé plus puissant (et les systèmes les exploitant, comme les DGX, naturellement).

Heureusement pour la compagnie, deux périodes de grâce ont été accordées pour ce type d'export, celle pour le support des clients d'A100 ayant une présence aux USA s'étendra jusqu'en mars 2023, et les commandes d'A100 et de H100 pourront être satisfaites via le centre logistique  de NVIDIA à Hong Kong jusqu'en septembre 2023. Il reste donc un peu de temps à NVIDIA et ses clients pour s'y préparer et faire le nécessaire dans leur chaine d'approvisionnement, et justement, il semblerait que NVIDIA veuille en profiter un maximum !

 

Selon un journal taiwanais, NVIDIA chercherait à faire accélérer la production et la livraison pour certaines commandes de GPU haut de gamme, dans l'idée d'honorer le plus de commandes de GPU A100 et H100 possible (et les plus lucratives, sans doute) avant l'entrée en vigueur de la nouvelle sanction. Pour ce faire, NVIDIA aurait décidé d'avoir recours à un programme spécial « urgence » chez TSMC permettant de booster la production et réduire pratiquement de moitié les délais pour un client vraiment très pressé - et capable de le se payer, car on imagine que ce type de service n'est certainement pas donné. Ainsi, un nouveau lot d'A100 et/ou de H100 pourrait être livré en deux à trois mois au lieu de cinq à six ! Selon la source, les premiers lots « urgents » seront livrés à NVIDIA d'ici la fin octobre au plus tôt.

 

jensen huang a100 sorti du four

 

D'un point de vue commercial, il n'y aurait pas de quoi être surpris d'une telle décision, l'activité concernée étant parmi les plus importantes et rentables pour NVIDIA, on comprendra que celui-ci veuille se précipiter pour satisfaire un maximum de ces commandes très lucratives. Il se dit d'ailleurs que le constructeur aurait beaucoup à y gagner et que ces commandes « urgentes » auront un impact positif sur le revenu de NVIDIA, ce qui serait assurément plus que bienvenu suivant les mauvais résultats de Q2 2022 et face aux perspectives peu encourageantes pour le reste de l'année côté gaming. Accessoirement, cela contribuerait aussi à propulser les revenus de TSMC du dernier trimestre vers de nouveaux sommets. En somme, les affaires d'abord, la politique après !

En ce qui nous concerne à notre petite échelle de petits consommateurs malmenés par des affaires qui majoritairement nous dépassent (sauf Jemporte, bien sûr), on se demandera dans quelle mesure l'opération pourrait se faire aux dépens de la production d'autres GPU, comme celle des RTX 40, à tout hasard... (Source : UDN, via Tom's)

Un poil avant ?

RDNA 3 a aussi une date, c'est une bonne chose !

Un peu plus tard ...

Pat Gelsinger nous rappelle que l'Arc A770 arrivera bientôt, un jour, quelque part...

Le bénef' avant tout et tant pis pour la sécurité nationale ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !