Des chercheurs du Cambridge Graphene Centre de l'Université de Cambridge sont désormais convaincus que les matériaux utilisés pour les disques durs existants ne font pas l'affaire avec les températures très élevées sur de longues périodes qu'impose ce type de fonctionnement. Un disque dur contemporain utilise un plateau d'aluminium ou de verre avec des films nanogranulaires CoCrPt-SiO2, et des revêtements à base de carbone. Les disques durs HAMR sont un peu différents, puisqu'ils utilisent des plateaux en verre avec des films magnétiques avec une anisotropie magnétocristalline élevée, parfois avec un alliage à base de fer et platine.

 

Pour obtenir des disques HAMR optimaux, les chercheurs suggèrent désormais d'explorer la piste de nouvelles surcouches à base de graphène. En effet, leurs expériences ayant évalué la résistance, l'usure, la corrosion, la stabilité thermique et la compatibilité des lubrifiants avec des plateaux revêtus d'une à quatre couches de graphène ont apparemment démontré un doublement de la résistance, une corrosion réduite de 2,5x et une usure également moindre par rapport aux revêtements habituels.

 

This work showcases the excellent mechanical, corrosion and wear resistance properties of graphene for ultra-high storage density magnetic media. Considering that in 2020, around 1 billion terabytes of fresh HDD storage was produced, these results indicate a route for mass application of graphene in cutting-edge technologies" - Andrea C. Ferrari, Director of the Cambridge Graphene Centre.

 

Le lobby cambridgien du graphène réussira-t-il à convaincre les fabricants des mérites de ce matériau miracle et d'y passer un jour pour les futures générations de disques durs ? L'avenir nous le dira, et aussi si cela représentera alors un surcoût à la fabrication. Il est vrai que les disques durs HAMR n'en sont de toute façon encore qu'à leurs débuts, bien qu'on en parle depuis des années, le premier et unique modèle commercial n'est arrivé que très récemment chez Seagate et le plus gros ne fait encore que 20 To, alors que l'objectif est d'arriver à 100 To en 2030. D'ici là, bien des choses peuvent se passer, nul doute que les technologies et l'usage des matériaux évolueront encore beaucoup au fur et à mesure que les technologies type HAMR avancent. (Source)

 

Le PDF du travail de recherche.
 
seagate exos 16to hamr

Un poil avant ?

Du retard pour l'acquisition d'Arm par NVIDIA ?

Un peu plus tard ...

Sniper Ghost Warrior Contracts 2, et pim, et pam et pim pam poum !

 Des chercheurs de l'Université de Cambridge pensent que le disque dur HAMR a tout à y gagner.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !