Après l'explosion de la bulle du minage en 2018 et le (merveilleux) retour à la normale des affaires, des actionnaires avaient engagé une ou plusieurs actions de groupe contre Nvidia, certains estimant avoir été trompés par la compagnie dans ses projections trop optimistes. Nvidia a aussi été accusé d'avoir minimisé le manque à gagner subséquent et d'avoir été trop longtemps muet sur l'étendue de l'influence du minage sur ses ventes, qui furent systématiquement attribuées à sa division Gaming. D'un autre côté, ce n'était pas vraiment un secret non plus que les GeForce fussent très prisées par les mineurs (après avoir siphonné toutes les Radeon dans un premier temps), du moins pour un public plus ou moins informé.

 

Ce n'est que début 2018 que Nvidia avait finalement abordé le sujet, mais pour annoncer aux actionnaires qu'il fallait anticiper un déclin assez brutal pour le trimestre suivant à cause du crash du minage des cryptomonnaies, ce qui en a évidemment surpris quelques-uns et n'a pas particulièrement plu... Début 2019, un analyste avait estimé que l'effondrement des cryptomonnaies avait alors laissé un vide d'au moins 1 milliard de dollars dans les résultats du constructeur. C'est après cette période aussi que Nvidia s'était retrouvé avec un trop-plein d'inventaire de GPU Pascal, à l'image de tous ses partenaires également pris de court par l'explosion de la bulle. 

 

nvidia minage mine

 

La plainte dont il est question aujourd'hui affirmait que 60 à 70 % des ventes de Nvidia en Chine (son plus gros marché) entre 2017 et 2018 étaient allés en direction des mineurs, et que les actionnaires ont été induits en erreur par Nvidia sur ce qui aurait alors représenté plus d'un milliard de ventes aux mineurs de cryptomonnaies. Malheureusement pour eux, leur affaire n'aboutira pas, puisqu'un juge a débouté leur plainte. La raison avancée est simple, le juge a tout simplement estimé que les plaignants n'ont procuré aucune preuve tangible qu'ils ont bien été induits en erreur par Nvidia entre 2017 et 2018. Visiblement, il a donc aussi été satisfait par le fait que Nvidia a simplement reconnu qu'une partie des ventes de GeForce sont effectivement à attribuer aux mineurs, sans toutefois donner de chiffre précis. Donc voilà, ça s'est fait !

 

Pour rappel, les derniers résultats de Nvidia ont montré que l'entreprise n'est toujours pas en mesure de déterminer la part du revenu générée par les ventes au mineurs, et la marque s'est contentée d'une estimation située entre 100 et 300 millions des 2,5 milliards de chiffres d'affaires de la division gaming. Avec un peu de chance, l'offre CMP devrait à terme permettre d'y voir plus clair, du moins pour les actionnaires peu au fait des différentes facettes de l'industrie du minage. (Source : law360, via Tom's)


Un poil avant ?

MODDING • Spirit of Motion

Un peu plus tard ...

Quels sont les projets de Seagate pour les 10 prochaines années ?

 Enfin la fin de la gueule de bois suivant l'explosion de la bulle du minage de 2017/2018 ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 23 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !