• Les performances

Voici les tests de chauffe qui sont réalisés avec la ventilation d'origine et sa régulation propre si elle est proposée. Ensuite nous procédons aux mesures selon le pourcentage de vitesse défini dans notre protocole. Nous vous proposons deux mesures réalisées à 140W puis à 220W. Les résultats sont exprimés en Delta T, c'est-à-dire température du processeur - température ambiante. Voici les résultats :

 

 

Bon, Asetek ne nous surprendra pas cette fois. On retrouve un kit aux performances on ne peu plus conformes. Le 360 est performant, mais se fond dans la masse. Les résultats restent à la hauteur de ce qu'offrent les autres concurrents construit autour de même base. On pense évidemment à NZXT et son Kraken Z73 en premier lieu, qui se retrouve un poil devant notre nouveau venu à pleine vitesse. Si on les compare aux AER 120, les Noctua NF-F12 InductrialPPC 2000 PWM montrent une petite faiblesse lorsqu'ils sont régulés. À fond le résultat obtenu est comparable, tant sur notre pateforme à 140W que lorsqu'elle est overclockée. 

Les paliers suivants marquent un écart plus important, laissant deviner que les AER en gardent un peu plus sous le pied dans ces conditions. On remarquera enfin que sur notre plateforme à 220W, le test n'aboutira jamais à 25 % avec le Ryujin II 360. Le plantage se fait après quelques minutes de chauffe intense.

 

• et les nuisances sonores

Nous revoyons un peu notre copie pour la présentation des nuisances sonores des kits testés. La multiplication des références donnait lieu à un joyeux bazar. Laissons place à 4 références (qui ne sont pas susceptible de rester selon les retours) : les Liquid Freezer II 240/360 (excellents modèles d'entrée de gamme), le H115i RGB Pro (un bon 280 mm équilibré), le Kraken X52 (une référence peu connue pour sa discrétion) et enfin le NH-D15 (référence dans l'air cooling). Le modèle testé sera confronté à ces modèles et les données récoltées sur les anciennes références restent disponibles dans la partie dédiée aux tests Cooling du site.

 

 

Voyons le bon côté des choses, le kit signé Asus aura le mérite de produire un peu moins de bruit que le Kraken. Il reste largement audible à fond, trop peut-être, mais vous ne risquez pas de l'entendre souffler ainsi trop souvent. Du moins si vous ne le collez pas sur un i9 12900K... On trouvera quelque chose de convenable des 75% de ses capacités, même si on l'entend toujours un peu trop. Il faut passer sous ce seuil pour obtenir un ensemble bien plus supportable, même sur une longue durée. À 50% nous relevons un peu moins de 40 dB, et moins de 35 dB à 25%.

 

Notez tout de même qu'on entendra un peu plus le Ryujin II 360 lorsqu'il tourne au ralenti, du fait de la présence de son petit ventilateur de 55 mm sous l'écran. Cependant, à aucun moment cette soufflerie additionnelle n'est entrée dans une danse frénétique, et elle ne s'est pas fait entendre plus que de raison. Lors des phases de charge, elle reste imperceptible à l'oreille et s'affolera uniquement si nécessaire. Dans notre cas ce ne fut pas le cas.

 

• Pour conclure

comptoir 3starsNous venons à bout de ce dossier consacré à la révision II de la gamme ROG Ryujin de chez Asus. L'exemplaire que nous avons reçu ne montre pas plus de capacité qu'un autre modèle conçu autour de la même base. Les performances sont quasiment les mêmes, et dépendront de la ventilation installée. Le partenariat avec Noctua permet d'offrir un trio de ventilateurs de qualité, mais qui montre aussi quelques limites dans les cas les plus extrêmes. Les nuisances sonores générées sont malgré tout un peu élevées lorsque le kit a besoin de toute sa puissance. Qu'est-ce qui nous pousserait à choisir ce modèle ? Le look ROG peut-être ? La finition assurément ! et le bel écran de 3.5" pourquoi pas. Mais ce qui reste le principal frein à l'achat reste le prix excessif pour un kit AIO plutôt répandu. Les logos ROG, la ventilation Noctua et l'affichage LCD sur la pompe sont assez flatteurs, mais 330 € c'est un budget tout de même. Finalement, on se retrouve avec un produit qui ne fait pas franchement mieux que ses concurrents directs, et qui est également bien plus cher. Nous pouvons difficilement lui accorder plus de 3 étoiles, faute d'un tarif qui le positionnerait bien mieux face à NZXT ou au récent ToughLiquid Ultra 360 que nous avons testé dernièrement.

 asus ryujin ii 360 conclu

 


asus 40 gskill 40 noctua 40 intel_logo.jpgdocmicro

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 

 



Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !