• des CHIFFRES ! on veut des chiffres !

Pour nous donner une idée des capacités du dock, dont les performances dépendent bien entendu du SSD qui y prendra place, nous allons dans un premier temps avoir recours au benchmark CrystalDiskMark. Puis nous effectuons des transferts avec nos fichiers habituels, afin de mesurer les performances en situation réelle. Nous prendrons une première mesure de référence, réalisée avec un SSD installé sur le port M.2 NVMe de notre carte mère, que nous comparerons avec les résultats réalisés par le rack testé. Voilà ce que nous avons obtenu :

 

 

• Benchmark 

Nous gardons en référence la mesure réalisée avec le MP510 placé sur la plateforme. Pour rappel, les débits annoncés sont de 3480 Mo/s en lecture et jusqu'à 2000 Mo/s en écriture. Le Samsung 980 Pro quant à lui promet de débiter jusqu'à 6900 Mo/s en lecture et pas loin de 5000 en écriture.

 

Nous avons une mesure cohérente pour le Corsair en lecture et nous dépassons les 2500 Mo/s en écriture lors du test CrystalDiskMark. Le 980 Pro affiche des mesures proches de son maximum avec 6540 Mo/s en lecture et 5060 Mo/s en écriture.

 

Une fois sur le rack, les SSD ne perdent pas de leur superbe et autant dire qu'ils dépotent tous deux dans leur genre. Ainsi, nous collons aux spécifications du MP510 utilisé pour ce test. Les résultats sont similaires à ceux obtenus avec le même SSD installé directement sur le port M.2 de notre carte mère. Quant au modèle Samsung, il nous offrira des performances un cran supérieures en lecture (6821 Mo/s) et quasiment identiques en écriture (4985 Mo/s)

 

• En pratique

En pratique, le transfert de gros fichiers se fait plutôt rapidement sur notre SSD PCIe 3.0, mais plafonne à 1100 Mo/s dans les deux sens. Nous notons tout de même une légère perte une fois le MP510 installé sur le support PCIe. Le transfert de petits fichiers reste plus laborieux, même si c'est à relativiser dans ce cas. Si l'on pointe à 247 Mo/s en lecture et nous n'excédons pas les 154 Mo/s en écriture.

 

Le Samsung 980 Pro brillera beaucoup plus, avec des débits proches des 2600 Mo/s en lecture et en écriture lors du transfert des petits fichers. Pour le traitement de gros fichiers, nous relevons une mesure à plus de 3000 Mo/s en lecture, cependant notre modèle saturera à l'écriture et ne parviendra pas à dépasser 1650 Mo/s, ce qui reste extrêmement confortable avouons-le ! 

 

• Les températures

Ça chauffe un peu plus dans le MB840M2P-B, dont la surface de contact manque d'ailettes, ce qui n'aide pas à évacuer la chaleur générée. Au repos, nos SSD sont bien traités, avec des températures sous les 40°C pour chacun d'eux. En charge c'est une autre histoire puisque nous notons 11°C supplémentaires pour le MP510, quand le Samsung 980 Pro grimpera à plus de 55°C lors de cette charge. Le manque de surface du tiroir n'aide pas à mieux évacuer la chaleur, donc pensez à bien le ventiler pour optimiser le refroidissement.

 

• Et il en pense quoi le Comptoir ?

Difficile de ne pas être convaincu par un tel produit. Le ToughArmor MB840M2P-B est d'une simplicité extrême, autant lors de l'installation qu'à l'usage. Il vous faudra simplement un port d'extension compatible et le tour est joué. L'usage reste spécifique et s'adresse aux utilisateurs n'ayant pas accès à un port M.2 ou recherchant un SSD rapide et transportable. Le déport sur le slot PCIe permet de profiter de débits intéressants grâce à la bande passante disponible. En second lieu, vous pourrez également disposer d'un volume additionnel rapide et amovible. Là encore, vous devrez multiplier les supports si vous baladez vos données d'une machine à l'autre. Icy Dock annonce une compatibilité avec les derniers Mac Pro si vous êtes sur ce type de machine. Le format du rack permet une excellente compatibilité et vous disposez d'un braket low profile si nécessaire. Avec l'annonce du support PCIe 4.0 ce système devient encore plus intéressant puisqu'il offre des débits encore plus élevé dorénavant. Voilà pour nos impressions sur le ToughArmor MB840M2P-B. Le seul écart de conduite observé concernera les températures. Il faudra prendre soin d'aérer votre support si vous voulez profiter de quelques degrés en moins sur votre SSD. Concernant le prix, la marque nous avait indique un tarif de 71,90 € pour ce modèle équipé d'un rack amovible. Il existe est en pratique des écarts important, allant de 60 à 105 € pour ce modèle. Cela reste assez élevé si vous cherchez une solution bon marché, mais ce type de produit est le plus souvent réservé aux professionnels.

 

 



Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !