• Athlon 200GE

Comme évoqué en préambule, AMD proposait en entrée de gamme doté d'un IGP (permettant ainsi de s'affranchir du surcoût d'une carte graphique), des A6/A8/A10/A12 s'appuyant sur les descendants (Excavator) de l'architecture Bulldozer, plus que vieillissante. Il était donc temps de rafraîchir son offre à ce niveau, ce qui est le cas du nouvel Athlon 200GE qui s'insère dans la gamme AMD par le bas, avec pour cible les Celeron et Pentium d'Intel :

 

Gamme AM4 [cliquer pour agrandir]

La gamme de processeur au sein de la plateforme AM4

 

Côté configuration, l'Athlon 200GE utilise 2 cœurs Zen dotés du SMT, permettant le traitement en parallèle de 4 threads. Pour l'IGP, c'est la-aussi la dernière architecture en date qui est utilisée avec Vega dotée de 3 CU actifs. Tout cela tiendrait selon le concepteur, dans un TDP rikiki de 35 W et pour un tarif contenu de 55$, soit moins  de 60 €.

 

Caractéristiques Athlon 200GE [cliquer pour agrandir]

Les caractéristiques du CPU à bas prix d'AMD

 

Du fait de l'usage de VEGA au sein de cet APU, les fonctionnalités d'encodage/décodage sont d'un excellent niveau et conviendront parfaitement à ceux désireux de se créer une machine dédiée à la lecture des flux vidéo (HTPC) par exemple.

 

dec enc

Et ça encode, et ça décode, et bim !

 

Fidèle à sa stratégie pour le moment gagnante de limiter au maximum le nombre de die conçus pour alimenter sa gamme, on retrouve ici celui gravé en 14 nm par Global Foundries sur un peu moins de 210 mm² et qui anime les Ryzen G. C'est là où peut se situer la limite de cette stratégie, car même si cela permet de réutiliser largement les puces partiellement défectueuses, la taille du die est nettement plu grande et donc coûteuse à produire que celle utilisée par Intel pour le Pentium G4560 par exemple, qui ne comprend que 2 cœurs. Cela n'empêche pas AMD de proposer un tarif officiel moindre, cela en dit long sur la marge des bleus.

 

Die Raven Ridge [cliquer pour agrandir]

Le die conçu pour les APU Raven Ridge

 

L'Athlon 200GE réutilise logiquement le format des CPU AM4, hormis le marquage il est bien difficile de différencier ce CPU des autres à ce format. La face arrière comprend toujours les 1331 pins de l'AM4.

 

Athlon 200GE : face avant [cliquer pour agrandir]Athlon 200GE : face arrière [cliquer pour agrandir]

Athlon 200GE côté pile et face

 

Que nous apprend CPU-Z sur l'Athlon 200GE : 2 cœurs 4 threads comme prévu, à cela s'ajoute 4 Mo de cache L3 et 2 x 512 Ko de L2. Au repos, la fréquence chute à 1,6 GHz pour une tension extrêmement faible. En charge, la fréquence se stabilise à la valeur relativement conservatrice de 3,2 GHz quelle que soit la sollicitation, le CPU n'utilisant pas de Turbo ou autres XFR.

 

CPU-Z Athlon 200GE [cliquer pour agrandir]

CPU-Z Athlon 200GE (de gauche à droite : au repos et en charge)

 

Une dernière chose avant de passer au protocole de test, les coefficients multiplicateurs sont bloqués sur cette puce. C'est plutôt rare chez AMD pour être signalé, la seule façon d'overclocker est donc de pousser le bus, malheureusement l'instabilité survient très vite, il est donc quasiment impossible de pousser ce processeur au-delà de sa fréquence par défaut. Voilà, c'est terminé pour cette partie, passons au protocole de tests page suivante.




Les 53 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !