Définitivement, cela ne s'arrête pas ! Il faut dire qu'avec le premier 7nm en production, les carnets de commandes sont pleins chez TSMC. Ce mois d'octobre aura été particulièrement profitable, avec une augmentation des revenus consolidés de 7% par rapport à mois précédent, ce qui représente 7,4% par rapport à l'an dernier, soit la bagatelle de 3,3 milliards de dollars américains.

 

En tripatouillant ces chiffres dans tous les sens, TSMC en déduit de 9,4 milliards de bifton US (plus ou moins 0,05 milliards) pour ce dernier trimestre 2018, alors même que les commandes dans le secteur des serveurs devrait perdre 9% dans cette même période. Cette variation serait à incomber à la guerre commerciale entre l'oncle Sauron Sam et la Terre l'empire du Milieu, mais est à relativiser. En effet, sur un an, la demande sur ce domaine atteindra une augmentation de 10,5%, sacré dieu qu'c'est pas mal !

 

En cas de coup dur, TSMC a de toute manière vu large : rien n'est officiel encore, mais il se murmurerait que les ventes de smartphones dotés de SoC en 7nm (pommés ou autres) soient très bonnes et compensent ainsi les puces serveurs, moins demandées qu'espéré. Morale de l'histoire : quand les entreprises se partagent le gâteau, c'est le fournisseur qui trinque, n'est-ce pas TSMC ? (Source : DigiTimes)

 

tsmc cdh

Le logo prend tout son sens maintenant !

 TSMC continue sa cavalcade, guidée par une avance technologique confortable. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !