• Indices applicatifs

Même si le résultat de chaque test est plus important qu'un indice global, ce dernier permet toutefois d'établir une hiérarchie en un coup d’œil. Commençons par le domaine applicatif, c'est à dire tous les tests pratiques hormis les jeux. Le Core i7-7700K permet de devancer de 8% le 6700K du fait de fréquences en boost plus généreuses dans la plupart des tests. Certes ce n'est pas exceptionnel, toutefois un TICK, ce que l'on aurait dû voir arriver si Intel n'avait pas de souci de mise au point de ses derniers process, ne fait en général pas mieux (le 3770K n'apportait qu'un peu plus de 4% au 2700K), c'est toujours bon à rappeler...

 

On notera que le 6850K dispose d'un avantage de 18% sur notre panel applicatif, le gain passe à 49% et 73% face aux très onéreux Octo et Décacore. Le 7600K propose de son côté un gain applicatif de 10%, de quoi le ramener au niveau du FX-9590 dans ce domaine où les i5 ne brillent généralement pas, du fait de la prise en charge de seulement 4 Threads. Il est vraiment temps pour AMD de lancer Rysen cette fois.

 

 

 

• Indices ludiques

Concentrons-nous à présent sur le domaine ludique qui a son importance vu l'intérêt d'une partie de notre lectorat pour ces activités ! Le gain n'est cette fois que de 5% pour le 7700K face au 6700K, de quoi égaler le 6950X dans ces tâches, mais la couronne revient toutefois au 6900K. Bien entendu, vu le tarif prohibitif de ces 2 derniers, le gamer n'hésitera pas longtemps quant au choix le plus pertinent entre ces alternatives. Le 7600K propose 9% de mieux que le 6600K, de quoi en faire un bon choix au niveau du rapport performances/prix dans ce domaine, on notera qu'il n'est pas le Core i5 le plus rapide en jeu pour autant, Broadwell étant passé par là...

 

 

 

• Indices totaux

Si l'on s'attarde cette fois sur l'indice global regroupant nos 24 tests pratiques, le Core i7-7700K devance de 7% son aîné, un gain somme toute honnête pour un simple Speed Bump. Bien sûr, le possesseur d'un Skylake ou Haswell ne trouvera pas d'intérêt à remplacer son processeur, mais dans le cadre d'une nouvelle acquisition, Kaby Lake ne démérite pas. Notons d'ailleurs que lors de notre test datant d'août 2015, le 6700K ne disposait que d'un malheureux pourcent de gain face au 4790K, du fait de notre nouveau protocole, l'écart entre les 2 puces passe à 9%. Du côté i5 cette fois, le 7600K propose 10% de gain face au 6600K, un gain là aussi très correct et du niveau d'un TOCK précédent.

 

 



Les 22 ragots
Les ragots sont actuellement
Dossierouverts aux ragoteurs logués