• Kaby Lake et Z270

Autant être clair tout de suite, il n'y a aucun gain à attendre de Kaby Lake à fréquence équivalente face à Skylake : nous avons cadencé à 4 GHz les Core i7-6700K et 7700K (fréquence synchronisée quel que soit le nombre de cœurs sollicités) puis nous leur avons fait subir notre batterie de tests, les 2 puces se tiennent dans le même pourcent. En fait, cela n'a rien de surprenant puisque Intel annonce avoir amélioré la réactivité de SpeedShift et c'est tout côté CPU, si ce n'est un process de fabrication plus (enfin ?) efficace. Nous sommes donc en présence d'un Speed Bump semblable à ce que fut Devil's Canyon pour Haswell. Le die de Kaby Lake ressemble d'ailleurs furieusement à celui de Skylake :

 

Die Kaby Lake

 

Ce sont donc les fréquences qui permettent de les différencier avec un gain officiel de 5 et 7 % (base et turbo) pour le nouveau flagship. Notons qu'en pratique, l'écart entre les 2 "générations" peut tout de même être supérieur par le biais du ratio réellement appliqué par le turbo : sous Cinebench par exemple, le 6700K se stabilisera durant tout le test à 4 GHz alors que le 7700K réalisera la même opération à 4.4 GHz, soit un gain de 10%. Ainsi, selon le type de sollicitations (atteinte du TDP max ou non, nombre de cœurs sollicités), le gain pourra varier et excéder le seul différentiel des fréquences officielles.      

 

Pour la petite histoire, on notera tout de même que l'iGPU a droit à de légères retouches : ce dernier est à présent capable de décoder et encoder l'HEVC en 10-bit et le VP9, mais cela nous le savions déjà depuis l'introduction des KL-U et Y début septembre. Enfin, le moteur vidéo supporte à présent l'HDCP 2.2 au travers du HDMI. Pour ce test, Asus et MSI nous ont fourni chacun une carte mère Z270, G.Skill de son côté nous a procuré une seconde paire de barrettes mémoires DDR4 certifiées à 3866 MHz, de quoi s'amuser un peu ! Jetons d'abord un coup d’œil aux processeurs en commençant par le Core i5-7600K :

 

Intel Core i5-7600K face avantIntel Core i5-7600K face arrière

Core i5-7600K recto et verso - Issu du marché asiatique

 

En fait, il est difficile de différencier Kaby Lake de Skylake puisque physiquement très proches : les plus observateurs auront remarqué un heatspreader légèrement modifié avec des épaulements sur les tranches supérieures et inférieures. Pas de différence au dos par contre, les composants CMS étant les mêmes, le PCB étant, lui, toujours aussi fin (attention donc à la pression exercée par le ventirad sur le processeur). Les Core i5 et Core i7-7xxx sont visuellement identiques comme en attestent les photos suivantes du 7700K.

 

Intel Core i7-7700K face avantIntel Core i5-7600K face arrière

Core i7-7700K recto et verso - Echantillon Intel

  

Comme le Socket n'évolue pas, le système de fixation des ventirads reste identique (encore heureux tout de même !) ce qui permettra de réutiliser ceux prévus pour les fixations LGA 115x. Cela tombe d'ailleurs plutôt bien, puisque Intel ne fournit plus depuis Skylake, de refroidisseur avec ses puces K, facturées respectivement 242$ et 339$. Ce tarif officiel annoncé pour 1000 pièces est similaire, voire en légère baisse pour le flagship, à celui des 6600K et 6700K : une fois l'effet nouveauté passé, il ne devrait pas y avoir d'inflation avec Kaby Lake (hors variation taux de change $/€). Voyons ce que CPU-Z pense des processeurs.

 

CPU-Z Core i5-7600KCPU-Z Core i7-7700K

CPU-Z Core i5-7600K et Core i7-7700K

 

Le Core i5-7600K est constitué de 4 cœurs gérant 4 Threads, taille et type des caches ne changeant pas par rapport à ses prédécesseurs, avec toujours 3 niveaux dont un L3 à 6 Mo. Le CPU est cadencé de base à 3.8 GHz (+300 MHz par rapport au 6600K), mais il est bien sûr doté d'un turbo lui permettant d'atteindre des fréquences plus élevées selon les conditions. Intel ne nous ayant pas fourni le détail à ce niveau, voici nos observations sachant qu'elles sont sujettes à caution puisqu'il est difficile de ne solliciter qu'un nombre précis de cœurs (de nombreux processus sont traités en tâche de fond) : jusqu'à 4.2 GHz si un seul cœur est sollicité, 4.1 GHz avec 2 cœurs actifs et 4.0 GHz avec 3 ou 4 sollicités (si le TDP n'est pas dépassé, bien sûr).

 

Le Core i7-7700K reprend pour bonne part ces caractéristiques, il peut toutefois gérer 8 Threads en parallèle et Intel pousse son cache L3 à 8 Mo à l'instar des Quad i7 Skylake & Haswell. Côté fréquences, si celle de base passe à 4.2 GHz, le turbo est encore plus généreux puisqu'il peut atteindre 4,5 GHz avec un seul cœur sollicité (toujours selon nos observations) et 4,4 GHz pour 2 à 4 cœurs en actions. Point commun à ces 2 nouvelles puces, le contrôleur mémoire est certifié pour gérer 2 canaux à 2400 MHz en DDR4 contre 2133 à Skylake, même si en pratique ce dernier n'a aucun souci avec cette fréquence mémoire, voire bien plus (tout comme les nouveaux venus) puisque disposant des coefficients Ad Hoc :

 

DDR4 G.Skill Trident X à 3866 MHzPerformances mémoire du Core i7-7700K couplé aux G.Skill Trident Z @3866 MHz

 

Précisons que ces Kaby Lake fonctionnent sans aucun souci sur les 2 cartes mères Z170 que nous avons testées après mise à jour  de leur bios, mais qui dit nouveau CPU, dit nouveau chipset compagnon chez Intel. Les derniers en date pour plateforme Mainstream faisant partie de la série 100, Intel passe à la centaine suivante pour les nommer : la version haut de gamme qui nous intéresse aujourd'hui est donc le Z270. Détaillons ce dernier via son schéma :

 

diagramz270

Le diagramme du Z270

 

Que ce fut long, mais Intel a finalement introduit des lignes PCIe de 3e génération avec le Z170. Son successeur n'y déroge pas, en toute logique, et en propose même davantage avec pas moins de 30 en tout (contre 26 à son devancier). Elles sont toujours flexibles, c'est-à-dire partageables pour la plupart entre les divers liens de communication. Et avec 10 USB 3.0 natifs, 14 USB 2.0, 6 SATA 6 Gbps, il y a du monde qui se bouscule au portillon.

 

On regrette d'ailleurs qu'Intel n'ait pas jugé opportun d'ajouter l'USB 3.1 Gen 2 (qui eut été une vrai plus pour le Z270) et au moins 4 lignes PCIe au CPU pour gérer directement un SSD M.2 sans amputer les 16 lignes graphiques ou saturer le lien raccordant chipset et processeur, (DMI 3.0, soit l'équivalent d'un PCIe 3.0 en 4x...). Finissons par une vue d'ensemble de la gamme S (puces pour PC de bureau) de cette 7e génération de processeur Core :

 

gamme kl

 

On notera comme particularité dans cette gamme, la présence d'un 2 cœurs 4 Threads avec coefficient débloqué via le Core i3-7350K. C'est sympathique même si son tarif de 168$ le place relativement proche d'un véritable 4 cœurs comme le 7400 (182$). Voilà ce que nous pouvions vous dire sur cette nouvelle génération, on a déjà connu plus stimulant en termes de nouveautés, il est donc temps de voir la mise en pratique de cette dernière au travers de la description des deux cartes mères que nous avons reçues, pages suivantes.

 



Les 22 ragots
Les ragots sont actuellement
Dossierouverts aux ragoteurs logués