• Overclocking

La TITAN X est déjà en soi un monstre de performance, mais est-il possible de faire mieux via overclocking ? Pour cela nous utilisons eVGA Precision X OC 6.08 et nous poussons au maximum la consommation (+20%) et la température (90°C) pour se libérer un petit peu des contraintes de GPU Boost 3.0. Nous appliquons ensuite un offset sur les fréquences mémoires et GPU jusqu'à trouver les valeurs maximales stables sous charge légère : 2037 MHz.

 

Ensuite, nous utilisons une charge lourde et laissons la carte se stabiliser sous l'effet de la montée en température et consommation. En pratique nous avons été capable d'atteindre 1885 MHz pour le GPU et 1361 MHz pour la mémoire ce qui nous permet des gains sous The Witcher III légèrement au-dessus de 18%. Par contre la consommation s'envole avec + 88 W ainsi que les nuisances sonores qui flirtent alors avec les 50 dBA.

 

GPU-Z TITAN X : overclocking

La TITAN X overclockée

 

 

• Evolution des fréquences

Pour jauger l'ampleur des éventuelles baisses de fréquences induites par les limites de température et consommation imposées à la TITAN X par le biais de GPU Boost 3.0, nous avons mesuré la fréquence de son GPU en tâche de fond sous forte charge (Anno 2070 en QHD) soutenue durant 30 min. Nous reportons ces valeurs dans le graphique suivant :

 

Evolution de la fréquence GPU sous forte charge

L'évolution de la fréquence GPU de la TITAN X sous forte charge

 

Lors des premières minutes, la carte est totalement limitée par son enveloppe thermique (maximale) allouée, puis, c'est la température qui devient le facteur limitant. GPU Boost 3.0 procède donc à une baisse très sévère de la fréquence GPU pour garder sous contrôle cette puce qui peut se montrer très gourmande si on ne la tient pas en laisse comme nous venons de le voir lors de la section overclocking. Pour rappel ce comportement n'est en rien un défaut, c'est ce qui est recherché par NVIDIA pour soigner l'empreinte acoustique, énergétique et thermique de sa carte, l'absence de concurrence lui laissant une très large marge de manœuvre à ce niveau !

 

 

• Nuisances sonores

Nous laissons le boîtier ouvert et positionnons le sonomètre à 15 cm de la carte graphique à la même hauteur. Afin de limiter au maximum les nuisances externes aux cartes, nous coupons temporairement pendant la mesure les ventilateurs du boîtier, du CPU et de l'alimentation (via l'intégration d'un interrupteur sur cette dernière). Nous utilisons à présent un sonomètre Casella Tech CEL-620A1, certifié et calibré pour une plage de mesures comprises entre 20 et 140 dBA.

Sonomètre

 

Au repos, la TITAN X est légèrement plus audible que ses devancières du fait d'une turbine à la sonorité plus rauque. Rien de dramatique d'autant qu'il n'y a aucun bruit parasite en provenance du refroidisseur qui se fait donc oublier très rapidement de part son souffle très "étouffé". En charge, le niveau sonore est cette fois moindre que celui de la précédente TITAN X, par contre elle est légèrement plus audible que la GTX 1080. A noter qu'un léger Coil Whine affectait notre exemplaire, pas dérangeant en jeu mais un peu plus dans les menus.

 

 

Page suivante, passons aux mesures de températures.





Les 38 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués