• Verdict

Nous voici au bout de ce dossier, alors que penser de nos nouvelles venues ? Avant de répondre à cette question carte par carte, un petit mot sur le test. Nous n'avons pas eu le moindre problème à déplorer lors de ce dernier, presque 2 mois après le lancement et ce n'est peut-être pas étonnant. C'est ce laps de temps entre l'annonce et la disponibilité pour les utilisateurs et les sites "non partenaires" qui est plus inquiétant, témoignant d'une disponibilité très faible. La situation semble toutefois en voie d'amélioration. Un grand merci à Asus et Gigabyte pour nous avoir permis de tester ce nouveau GPU.

 


• nVIDIA GF100 "Fermi"

die fermi

Avant d'aborder le cas des cartes qui l'emploient, il est utile de conclure sur le GF100, la nouvelle puce haut de gamme de nVIDIA. Incontestablement c'est une réussite technologique avec une évolution profonde de l'architecture qui font de ce GPU une véritable puce adaptée aux calculs parallèles. Ce n'est d'ailleurs pas une surprise de voir les cartes Tesla l'utilisant disponibles avant même les déclinaisons grand public pour joueurs. Une prise de risque que l'on ne peut que saluer.

 

On a d'ailleurs un peu l'impression que l'accent a davantage été mis sur ce domaine que sur l'accroissement des performances ludiques, question de rentabilité probablement. Reste le GF100 est un GPU monolithique performant et les allergiques au multi-GPU seront enchantés de constater que nVIDIA n'a pas délaissé cette voie. Il permet au caméléon de rattraper le retard technologique qu'il accusait sur les dernières puces d'AMD. La puissance de traitement géométrique est impressionnante et nul doute que nVIDIA fort de ses relations privilégiées avec la plupart des développeurs de jeux tâchera d'oeuvrer pour mettre en évidence ces qualités dans les prochains jeux. Résolument tourné vers l'avenir, il souffre toutefois de 2 points plus embêtants.

 

D'abord une capacité à traiter les textures en baisse par rapport à son prédécesseur expliquant pour part  le gain de performances plutôt décevant par rapport au GT200 dans nombre de jeux malgré le doublement  du nombre de transistors. Les drivers "miracles" 256.xx améliorent un peu la donne sans transfigurer les cartes. Second point d'achoppement, sa très grande complexité rendant sa production difficile d'autant que le fondeur désigné, TSMC, éprouve des soucis avec son procédé de gravure 40 nm retenu pour ce GPU. En conséquence, aucune carte professionnelle ou personnelle n'utilise un GF100 pleinement fonctionnel et les fréquences sont relativement conservatrices vu la consommation qu'entrainerait des valeurs importantes avec une puce si complexe. Au final, nous attribuons l'argent à ce "Fermi" en espérant qu'une révision moins énergivore et pleinement fonctionnelle permette de tirer la quintessence de cette architecture prometteuse.

 

comptoir d-argent

 

 


• nVIDIA GeFORCE GTX 470

GTX 470 asus [cliquer pour agrandir]GTX 470 gigabyte [cliquer pour agrandir]Comme à chaque lancement d'une nouvelle puce haut de gamme, 2 modèles accompagnent  ce dernier. Tout d'abord le top du top facturé généralement à prix d'or et une seconde, plus accessible et légèrement castrée pour permettre de justifier partiellement le prix mirobolant du sommet de gamme. La GTX 470 doit remplir cette mission, facturée 150 € de moins que la GTX 480, elle lui rend environ 25% en termes de performances pures.

 

Mais la difficulté pour cette carte ne provient pas de la comparaison avec sa grande soeur mais bien la concurrence. En effet, AMD dispose avec les 585/5870 d'armes efficaces qui l'encadrent parfaitement en termes de performances, mais sans les défauts que sont la consommation excessive et surtout un dégagement thermique catastrophique, entraînant par voie de conséquence des nuisances sonores insupportables. Mais le coup de grâce est vraiment porté par la tarification, puisqu'en moyenne il faut compter 70€ de plus pour acquérir à l'heure actuelle une GTX 470 par rapport à une 5850 soit grosso modo le prix d'une 5870 plus rapide et "civilisée".

 

A ce prix et compte tenu des inconvénients environnementaux inhérents à la gamme  DX11 actuelle de nVIDIA, il faudra vraiment avoir une sérieuse préférence pour le vert afin d'opter pour une GTX 470. Pas qu'elle soit inintéressante, loin de là, d'autant qu'elle semble plus tournée vers l'avenir, dispose des avantages propres aux cartes nVIDIA (Cuda, PhysX, 3DVision), mais avec la révision actuelle du GF100, on a plus l'impression d'essuyer les plâtres d'une nouvelle architecture en attendant une version plus aboutie et débarrassée de ses gros défauts, que de faire un achat pour l'avenir. Pourtant, elle est bien plus raisonnable et exploitable qu'une GTX 480 cette 470 ... En conséquence, nous lui attribuons tout de même le Bronze, à conseiller aux inconditionnels du caméléon qui veulent profiter dès maintenant des joies de DX11, pour les autres, patience ou... concurrence !

 

 

comptoir de bronze

 

 


• nVIDIA GeFORCE GTX 480

GTX 480 asus [cliquer pour agrandir]Voici donc la carte qui avait la lourde tâche côté nVIDIA de reprendre la couronne en termes de performances mono-GPU après 6 mois d'une insolente domination d'AMD et de sa 5870. La mission est remplie, mais sans brio vu le délai et le prix à payer (pas uniquement pécunier) ! La première déception concernant cette carte survient à la lecture de ses caractéristiques puisque le GF100 qui l'anime n'est pas pleinement fonctionnel, amputé qu'il est d'un SM (32 shader et 4 TMU).

 

Alors certes quelle importance si les performances sont là, mais on a vraiment l'impression d'acquérir une carte transitoire avant la sortie de la version définitive disposant elle de toutes ses unités activées ! Pas terrible dans l'esprit d'un passionné et qui d'autre pour acheter une telle carte ? La disponibilité des GTX 480 semble aujourd'hui moins problématique, le prix l'est toujours ...

 

En effet, difficile de trouver un modèle sous les 500€, la comparer dans ces conditions à une 5870 clairement sous les 400 €  est  délicat car elle cumule de grosses tares en termes de consommation, températures et nuisances sonores face à sa concurrente. Le gain de performances apporté bien que réel (surtout avec les drivers 256.xx)  parait insuffisant pour justifier tout cela, seule son architecture a priori bien adaptée à DX11 et les avantages propres aux cartes nVIDIA (cuda, PhysX, 3D Vision) pourront éventuellement séduire les plus ardents défenseurs du caméléon.

 

Qui plus est, si elle peut sans le moindre doute revendiquer le titre de carte Mono-GPU la plus rapide, AMD dispose toujours avec la 5970 d'une solution bien plus performante. En conséquence, nous n'attribuons aucune récompense à la GTX 480 dans sa révision actuelle, à conseiller  exclusivement aux amateurs passionnés et fortunés, prêts à faire de sérieuses concessions quant à la consommation ainsi qu'au bruit/échauffement, à moins d'opter pour un refroidissement alternatif type watercooling pour pallier à ces 2 derniers défauts !

 

 


• nVIDIA GeFORCE GTX 465

GTX 470 asus [cliquer pour agrandir]Que penser de la petite dernière GTX 465 ? S'il est indéniable que nVIDIA parait avoir réussi à démocratiser davantage son architecture fermi avec cette carte annoncée à 279$, il faudra attendre de juger les prix pratiqués à la vente et la disponibilité réelle avant  de valider définitivement ce point. Mais vendre une carte dotée d'une toute nouvelle architecture à prix correct est une chose, faut-il encore qu'elle soit en mesure de lutter face à la concurrence dans sa tranche de prix. Et de ce côté là, rien n'est moins sûr. Comme toujours depuis le lancement des Radeon 4xxx, le caméléon à fort à faire face à la concurrence made in AMD. En l'occurrence, la 5850 se situe pile dans le créneau tarifaire de la 465 et ne lui laisse aucune chance ou presque côté performance.

 

C'est bien là que le bât blesse, à force de castrer son GF100 pour le rendre plus raisonnable et accessible, nVIDIA a fini par sortir une carte certes DX11, mais offrant les performances -voire moins- de son précédent haut de gamme mono-GPU (la GTX 285) avec la plupart des jeux actuels. Entre temps, AMD a clairement fait évoluer la donne de son côté. On pourra se consoler avec des performances DX11 plus proches de sa concurrente sur notre panel, mais tout cela demande à être confirmé lorsque le nombre de jeux supportant cette API sera plus important.

 

Pour autant, tout n'est pas noir du côté de cette GTX 465 puisque nVIDIA a tout de même réussi à la rendre plus "civilisée", proposant des consommations, températures et nuisances sonores plus en adéquation avec une utilisation par Monsieur tout le monde qui ne dispose pas forcément d'un boîtier soufflerie ou d'un kit de watercooling pour sa carte graphique. Vu l'impression que nous avait laissé les deux premières cartes de la série 4xx à ce niveau, autant dire que nous n'étions pas franchement optimistes à ce sujet, comme quoi. En conséquence, nous lui attribuons le Bronze, à réserver à nouveau aux inconditionnels du caméléon qui veulent profiter dès maintenant des joies de DX11 et des quelques jeux gérant parfaitement PhysX, puisque pour le même prix, on trouvera plus performant avec les jeux actuels chez la concurrence !

 

 

comptoir de bronze


Logo AsusLogo MSIlogo IntelLogo G.SkillLogo G.Skill

 

Nous remercions naturellement Asus, AMD, Intel, G.Skill et DFI pour la mise à disposition du matériel de test



Les 101 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !