Ce n'est plus un secret que Chia a déjà contribué à faire exploser la demande de disque dur, tout particulièrement celle pour les plus gros modèles, généralement utilisés pour stocker les parcelles après leur création sur un SSD plus rapide. Et comme toujours lors d'une forte demande, l’approvisionnement s'est rapidement amenuisé, certaines références sont devenues difficiles à trouver et les prix ont logiquement grimpé en flèche !

Le phénomène Chia avait démarré en avril dernier. À cette date, le réseau comptabilisait alors seulement 1 exabyte de capacité de stockage, mais qui était déjà de 13 exabytes fin mai, puis 20 exabytes aujourd'hui ! Une tendance assez claire s'est donc dessinée, mais les fabricants de disques durs ne savent tout de même pas encore trop à quoi s'en tenir exactement, dans le sens où ils ne sont pas en mesure de déterminer la longévité de la chose en répondant à la question suivante :  simple pic sur le court terme ou gros business potentiel pour les années à venir ?

 

Malgré tout, les gros fabricants comme Seagate et Western Digital viennent de confirmer une approche prudente, mais engagée, en attendant de voir l'évolution du phénomène Chia sur le temps. Cela commencera donc avec une augmentation de la production de disque dur en maximisant l'utilisation des lignes existantes, pour remplir les circuits de distribution fortement siphonnés par les mineurs et enfin pouvoir adresser directement cette nouvelle demande, mais aussi continuer à satisfaire le reste de sa clientèle. Une réponse qui ne pourra affecter leurs plus gros clients, Seagate et WD ayant généralement des obligations contractuelles de volume à respecter sur le long terme, leur flexibilité est tout de même relativement limitée. Notez que Seagate ne vend que 30 % de sa production dans le commerce au détail, contre 40 % chez Western Digital.

 

Aucun des deux constructeurs ne prévoit donc pour l'instant de construire de nouvelles usines ou d'ajouter des lignes de production aux installations existantes spécifiquement pour accompagner ce nouveau type de minage. En attendant d'avoir plus de visibilité, WD et Seagate vont se satisfaire d'exploiter les outils existants à leur maximum. À voir tout de même ce que cela signifiera pour les prix des plus gros disques durs en magasin. Nul doute que ceux-ci dépendront aussi de l'état de l'engouement pour le plotting de Chia, peut-être même plus que de l'état de la production chez les fabricants. Dans tous les cas, les fabricants de disques durs vont y gagner, et ils ne sont pas seuls, il parait que ceux de cartes mères aussi se régalent grâce à ce type de minage. (Source : SeekingAlpha, via Tom's)

 

disque dur reflet chia


Un poil avant ?

Bon plan • Crucial P2 1To sous les 90 €

Un peu plus tard ...

TrendForce anticipe une hausse des prix de la GDDR, youpi !

 Les fabricants de disques durs vont enfin commencer à réagir pour s'adapter aux nouvelles conditions du marché...  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !