COMPTOIR
  

Le disque dur NVMe donne à nouveau signe de vie

Disque dur et NVMe, deux mots que l'on a encore bien du mal à associer et pourtant, au moins certains dans l'industrie y travaillent déjà depuis quelque temps. En effet, rappelons que le NVMe 2.0 supporte le disque dur depuis juin 2021, et Seagate avait peu de temps après officiellement communiqué sur ses travaux en la matière et montré un prototype de disque dur Exos disposant d'une interface NVMe. Depuis, c'est un peu le silence radio et il n'y a pas vraiment eu plus d'informations concrètes à se mettre sous la dent.

 

Mais visiblement, le travail progresse à son rythme derrière les rideaux. En tout cas, des prototypes confidentiels semblent bel et bien être en train de circuler et l'un d'eux a justement posé le temps d'une petite photo. On n'apprendra pratiquement rien de ce machin, qui n'est clairement pas un produit destiné au commerce. Il s'agit a priori du même type de prototype équipé d'une interface U.2 NVMe que Seagate avait déjà montré en 2021, à la différence que celui-ci a été habillé d'un autocollant Exos Enterprise, affichant une poignée d'informations attestant de son origine. On ne sait pas encore pour l'instant comment fonctionne réellement ce prototype Exos avec son interface NVMe. Il pourrait être authentiquement NVMe avec un contrôleur NVMe natif, ou n'être rien de plus qu'un Exos classique équipé d'un pont PCIe vers SAS.

 

seagate prototype exos nvme u2

 

En tout cas, un tel disque dur posséderait de nos jours en principe une interface SAS 12 Gb/s. Si l'on se doute bien qu'un disque mécanique n'est actuellement toujours pas assez rapide pour profiter d'une interface U.2 NVMe (après tout, à une certaine époque, le SATA aussi n'était pas encore une vraie nécessité d'un point de vue performance),  il semble de plus en plus évident que l'avenir n'est ni au SATA ni au SAS pour le stockage en volume des entreprises et il n'est pas impossible que les futures générations de matériel pour serveur commencent progressivement à s'en passer au profit du NVMe seul. La montée en puissance du SSD et du format U.2 dans les centres de données a probablement aussi contribué en partie à cette nouvelle vision. Reste encore à voir si, quand et comment elle se concrétisera... (Source : Twitter, via TPU)

Un poil avant ?

Comment qu'elles sont, les RX 7900 ?

Un peu plus tard ...

Quadstellar Infinity : le monstre de Deepcool fait son retour !

Les 25 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !