L’année dernière au Flash Memory Summit, Toshiba avait annoncé sa XL-FLASH, une mémoire de type SCM (Storage Class Memory) et plus spécifiquement ici une NAND SLC 3D spécialisée aux latences réduites, en réponse à la Z-NAND et aux Z-SSD lancés par Samsung l'année dernière, et dans une certaine mesure les Optane 3D XPoint chez Intel. Ainsi, cette nouvelle référence en devenir de mémoire persistante possède la capacité de stocker des données comme de la NAND classique, mais proposera également de combler l'écart en performance entre DRAM et NAND pour des tarifs plus attractifs, particulièrement pour les entreprises et datacentres.

 

toshiba logo

 

L'heure approche, Toshiba planifiant un échantillonnage de la XL-FLASH à partir du mois prochain et une production en volume dès 2020, le japonais s'est donc également finalement décidé d'en dire un peu plus à propos de sa nouvelle mémoire, un amuse-bouche au Flash Memory Summit 2019 qui démarre aujourd'hui. Comme les autres, la XL-FLASH exploite la technologie BiCS 3D du constructeur et la première puce sera constitué d'un die 128Gb en 16 couches afin d'offrir un parallélisme supérieur à la NAND 3D orientée stockage.

De plus, la taille d'une page sera de 4Ko seulement et chaque cellule ne pourra stocker qu'un seul bit, contre 8Ko en moyenne et de 3 à 4 bits respectivement pour un SSD contemporain. Bien sûr, Toshiba se garde bien encore de trop rentrer dans les détails techniques pour le moment, mais n'a pas hésité de vanter des latences de lecture de l'ordre de 5 microsecondes, à opposer aux 50 microsecondes environ d'un de leur SSD TLC - soit 10 fois plus rapide et un beau chiffre pour le PowerPoint du Flash Memory Summit, à n'en pas douter !

 

Ce n'est certainement pas un hasard de voir un nouveau joueur débarquer sur le marché de la mémoire SCM, une diversification bienvenue face à l'humeur fluctuante des segments DRAM et NAND, mais surtout le marché serait dû pour une belle croissance au-delà des 3 milliards USD d'ici 2022 ! Contrairement à Samsung qui se garde sa production de Z-NAND uniquement pour ses Z-SSD, Toshiba commercialisera sa XL-FLASH comme le reste de ses mémoires BiCS 3D. D'ailleurs, des fabricants de contrôleurs de SSD planifieraient d'ores et déjà une compatibilité avec leurs futurs modules. Bientôt une concurrence plus féroce face aux SSD Optane d'Intel ? (Source)

 

ollie williams toshiba xl flash cdh

 Z-NAND, 3D XPoint et maintenant XL-FLASH, que de noms suintant d'une sorte de puissance ! Et chez Toshiba, ça donnerait quoi sur le papier, alors ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !