COMPTOIR

Le navigateur Edge à la Chromium de Microsoft - dont l'usage est souvent assez fortement « suggéré » par l'OS de la même entreprise - continue à s'enrichir. Prochainement, il s'agira d'y ajouter un service sécurisé fourni par Cloudflare, dans le cadre d'un nouveau partenariat entre Microsoft et le fameux fournisseur américain de réseau de distribution de contenu, de services de sécurité Internet et de services distribués de serveur de noms de domaine. La nouvelle a été annoncée officiellement via communiqué de presse par Cloudflare et commentée par Microsoft sur son site de support.

 

microsoft edge vpn cloudflare

 

La fonctionnalité sera officiellement nommée Microsoft Edge Secure Network (qui sera surement traduit par Microsoft Edge Réseau Sécurisé) et sera basée sur le Proxy Cloudflare pour un offrir ce service activable et désactivable à souhait, et automatiquement coupé dès lors que le navigateur est fermé, mais limité à seulement 1 Go de trafic par mois - une limite (bien faible) qui sera clairement affichée dans le navigateur à l'image de la barre de progression d'un téléchargement. Cette fonction est actuellement toujours en preview, mais elle va prochainement quitter le stade d'Early Access et passer dans le canal de distribution des Insiders en direction des développeurs et autres utilisateurs expérimentés/curieux/téméraires. Il est important de noter qu'il sera indispensable de posséder un compte Microsoft valide et connecté pour exploiter cette fonctionnalité, ce qui ne manquera pas de faire gronder (comme d'habitude). Microsoft affirme que Cloudflare ne collectera qu'une quantité limitée de données pour diagnostics et support dans le cadre du service, et que celles-ci seront systématiquement et irrévocablement supprimées toutes les 25 heures. 

 

Il est évident que Microsoft cherche ici à offrir un début d'alternative aux services VPN (parfois gratuits) que l'on peut déjà trouver intégrés dans les navigateurs Opera, Brave et UR Browser. Rappelons aussi que Mozilla propose un service VPN payant animé par WireGuard via Firefox. Clairement, l'offre de départ de Microsoft sera toutefois un peu différente et franchement limitée, et ne se destinera pas forcément au même public. On peut d'ailleurs se demander à quel utilisateur (probablement pas celui en Chine) et à quel type d'usage ce service pourra réellement se destiner. Il est évident que ce ne sera pas du tout adapté à ceux recherchant l'anonymat (ni un vrai VPN d'ailleurs en pratique), ou du moins, cela dépendra beaucoup vis-à-vis de qui et de quoi l'on essayera de se cacher. On imagine que cela pourrait avoir une certaine utilité par exemple pour effectuer certaines opérations sensibles (bancaires et autres) en privé et peut-être même sur un réseau public. Il y a fort à parier que la solution évoluera au fil du temps, l'ajout à terme d'un modèle payant ne semble pas improbable du tout, par exemple. 

Un poil avant ?

Intel Q1 2022 : entame mitigée, mais perspectives prometteuses ?

Un peu plus tard ...

La guerre du TFLOP comme nouveau terrain de bataille des GPU !

Une nouvelle fonctionnalité pour le navigateur chromium de Microsoft. Mais pour qui et pour quoi faire ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !