Microsoft avait dit que ses outils de télémétrie et récolte de données étaient tellement intégrés à son système d'exploitation qu'il n'était pas possible de les supprimer sans le rendre inopérationnel. Pourtant, lorsque le gouvernement chinois fait barrage à un système d'exploitation, ça motive la firme à se bouger.

 

Pour ceux qui ne s'en souviendraient pas, à l'arrivée de Windows 8 le gouvernement chinois a refusé qu'il soit utilisé dans son pays à cause de défauts de sécurité. On a alors vu arriver le projet Kylin OS (sur base Ubuntu), qui n'a rien donné, et qui étaient relancé avec NeoKylin (un clone de Windows XP sur base GNU/Linux) pour que la terre du milieu puisse se passer des services de la Raymonde. Cette dernière n'ayant pas envie de s'assoir sur une énorme part de marché (c'est qu'il y a du monde, des entreprises et pas mal de PC en Chine), elle a finalement fait machine arrière en travaillant avec le China Electronic Technology Group pour arriver à sortir un Windows 10 répondant aux attentes de la Chine. Cette version du système d'exploitation serait sur le point d'être terminée, même si The Wall Street Journal signale que Microsoft ne dit rien de ce qui a été modifié pour que le gouvernement chinois soit apaisé. (source : The Verge)

 

windows 10 logo rouge

 Le gouvernement chinois ne se laisse pas faire par la firme de Redmond. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 24 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !