Petit à petit, madame AIO se laisse pénétrer par divers acteurs du refroidissement, y compris ceux dont l'activité ne représente pas leur coeur de métier (au hasard, Corsair, ASUS, etc). Eh beh là, comme si ce n'était pas assez, In Win y va de sa turbine nommée SR24. Comme son nom le laisse supposer, c'est un engin de 240mm, articulé autour de 2 moulins de 120mm. Le reste est classique dans le fonctionnement, mais c'est dans la pompe qu'In Win souhaite se démarquer.

 

inwin sr24

 

En effet, elle possède deux turbines qui permettent d'envoyer gaillard du débit de liquide de refroidissement, sans forcément augmenter les nuisances sonores. Contrepartie de la chose, l'ensemble pompes et waterblock est assez haut, même si en pratique ça ne gênera pas sa mise en place dans de très nombreuses tours. La ventilation est assurée par deux Jupiter 120, moulinant entre 500 et 2500 TPM, pour un débit d'air maxi de 101.5 CFM et un barouf de 23dBA dans le vide intersidéral. Et attention, ils sont LED, et ARGB, synchronisés avec l'éclairage de la pompe. Les sockets supportés sont les LGA 20xx, AM4 et LGA115x, il est noté les sTR4, mais là-dessus on déconseille, on a vu que des surfaces classiques ne donnaient pas de bons résultats sur ces Threadripper, il vaut mieux un bousin à la base spécifique de la surface terrible des puces d'AMD.

 

inwin sr24 pompes


Un poil avant ?

Envie d'une fab en Oregon ? Le vieux site de SK Hynix est (encore) à vendre

Un peu plus tard ...

Les Ryzen carburent encore chez Amazon, c'est rien de le dire !

 In Win, qui fait des boitiers au style bien trempé, a décidé de se mettre au watercooling autonome. Et il faut dire que c'est original ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !