Intel s'est une nouvelle fois senti obligé d'effectuer une énième petite intervention publique pour le compte de ses premières Arc. Cette fois-ci, c'est le PDG lui-même qui s'y est collé, pris en photo de profil, dans son pull Adidas Intel, avec un grand sourire après avoir été livré par Raja Koduri en personne d'une Arc A770 Limited Edition à ajouter à sa collection, le flagship de la première génération Arc !

 

Par la même occasion, le grand manitou d'Intel a confirmé que le premier batch de cartes A770 est bel et bien en préparation pour une commercialisation, sans toutefois nous dire quand et où, deux questions très importantes à laquelle Intel semble avoir bien du mal à répondre. Le « before end of summer » du début de l'été s'était dernièrement transformé en « very soon » et « during Q3 2022 ». L'automne démarrant demain, un lancement avant la fin de la saison semble compromis. En revanche, il reste encore à Intel un peu de temps pour tenir la promesse d'une commercialisation ce trimestre et pourquoi pas en marge de l'Intel Innovation du 27 pour meubler autour de Raptor Lake, dont on connait déjà tout ?

 

 

L'autre problème, c'est que l'on ne sait toujours pas exactement où les nouvelles cartes seront réellement commercialisées. La première Arc, l'A380 fut initialement limitée à la Chine et aux OEM, et ce n'est que récemment qu'elle a péniblement et très brièvement trouvé son chemin vers l'Europe. Mais une commercialisation mondiale est en principe bien le plan, Intel France ayant récemment assuré que les choses vont enfin s’accélérer avec Arc (il serait temps...), ce qui sous-entend que nous serons bientôt concernés d'une manière ou d'une autre.

Cette « accélération » impliquera-t-elle toutefois de produire plus de GPU ? Avec les 4 millions de GPU promis initialement par Pat Gelsinger pour les joueurs en 2022, les quantités - en supposant qu'elles n'aient pas changé - seraient assurément limitées. Dans tous cas, le timing de la commercialisation restera assez loin d'être idéal, d'une part à cause de la chute des prix des GPU, de l'autre à cause de l'arrivée des nouvelles générations chez les concurrents. Bon, comme on a pu le voir avec l'annonce de NVIDIA, les RTX 3060 et RTX 3070 vont encore rester d'actualité pour l'instant, Intel a donc certainement tout de même un coup à jouer.

 

Enfin, et c'est probablement le point le plus important ici, on peut aussi interpréter cette nouvelle communication comme une petite preuve de la confiance de Pat Gelsinger en sa division GPU, et un démenti très indirect et sans citation de la rumeur d'une annulation d'Intel Arc...

 

mister bean meme waiting

Un poil avant ?

NVIDIA voudrait urger les livraisons de H100 et A100 vers la Chine avant l'application de la nouvelle sanction

Un peu plus tard ...

GPU-Z à jour, avec une potentielle durée de vie courte

Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !