Si Arm a dévoilé timidement un refresh de son design pour les petits clusters des SoC DynamIQ, ce n’était (heureusement) pas la seule nouveauté de la présentation Client Tech Day 2022 de la firme : le gros cluster a également eu droit à son lot de nouveaux bousins. Toujours dans la série Armv9 (quoi d’autre ?), voici désormais la relève du Cortex-A710 : le Cortex-A715, une version boostée de l’ISA Arm sans pour autant aller jouer dans la cour des Cortex-X, qui sont, eux, purement orientés sur la performance, au détriment de la consommation.

 

Conformément aux habitudes de la firme, le support des IAS 32-bit est désormais terminé : ça sera de l’AArch64 minimum, et tant pis pour la rétrocompatibilité. Une décision qui doit principalement alléger le décodeur et réduire autant que possible sa consommation ; tout en améliorant toujours plus son débit d’un facteur 1,25. De plus, la fusion d’instruction est désormais reportée à l’I-Cache : adieu les MOP au niveau du décodeur !

 

Le reste du front-end évolue également vers plus de performances : la prédiction de branchements est revue en doublant la taille du buffer dédié et en séparant en 3 étages la prédiction pour fournir un débit doublé en une latence minimale, ce qui a un triple avantage : plus de performances, un besoin réduit en cache d’instruction et une meilleure efficacité énergétique puisque le processeur est moins à mouliner dans le vide.

 

Du nouveau dans le front-end de l'A715 [cliquer pour agrandir]

 

Rien ne change par contre sur les unités d’exécutions — cela devait trop influer sur la consommation —, rendez-vous donc directement sur la mémoire. Entre les 50 % d’augmentation du TLB, le doublement des banks mémoire et autres modifications des queues/prefetch, Arm réduit le nombre de cache miss : l’assurance de meilleures performances, et donc d’une consommation maîtrisée.

 

Des modifications également au niveau du back-end ! [cliquer pour agrandir]

 

Globalement, le Cortex-715 délivrera « seulement » 5 % de performance de plus pour la même consommation que le Cortex-A710 (difficile de faire mieux en l’absence d’unités de calcul supplémentaires), mais 20 % de Watts en moins pour les mêmes performances, le plaçant au niveau du Cortex-X1, haut de gamme de 2020. Cette itération semble ainsi cibler l’autonomie plus que la puissance… et c’est tant mieux ! Pour ce qui est des dates des bousins équipés, il faudra attendre au moins Noël 2022, si ce n’est plus : soyez encore patients. (Source : WikiChip)


Un poil avant ?

Comptoiroscope • F1 22 entame l'été à coup de DXR, DLSS & FSR

Un peu plus tard ...

Une accalmie en 2023 côté GPU et CPU de PC pour AMD ?

 Du bon gros CPU, voilà qui fait plaisir à qui cherche de la performance ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 13 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !