Comme chaque année depuis maintenant 5 révolutions autour du soleil, il est l'heure de voir ce que vaut le dernier né de cette bonne vieille franchise de Formule 1, et l'heureux élu s'intitule sobrement F1 22. Sans surprise, c'est Codemasters qui est à nouveau aux manettes avec son EGO Engine 1.04, et EA qui s'occupe de l'édition et de la publication de ce jeu attendu comme à chaque fois par les puristes, non pas ceux qui aiment la purée, mais ceux qui apprécient les belles carrosseries. Et on parle là de mécanique hein, calmez vos ardeurs, les juillettistes, non mais... Bon donc ça roule, c'est bien, mais sur nos machines à nous, on se devait de vérifier si ça roule également, d'autant que ray tracing, DLSS et FSR sont de la partie.

 

 

Bref, on fait chauffer la gomme ainsi que notre vaillante RTX 2080 Gaming OC, qui ne devrait pas tarder à prendre sa retraite d'ailleurs, on lui adjoint un gentil 3900X, 32 gigots de DDR4 3200C16, un SSD, et roulez jeunesse. La définition retenue est la 4K UHD, donc 3840x2160, et nous nous sommes attachés à voir ce qu'apportait le ray tracing sur ce titre, rapidement, histoire d'avoir un aperçu du bestiau. Même punition en ce qui concerne le DLSS et le FSR, tous deux retenus dans un pré-réglage qualitatif et mis face au traditionnel TAA des familles, qu'on ne connaît que trop bien. Donc en résumé : RTX ON vs. RTX OFF avec rendu et benchmark rapide, puis p'tite baston TAA vs. DLSS Qualité vs. FSR Qualité. La suite en vidéo, comme d'hab'.

 


Un poil avant ?

Le Cortex-A510 se fait raffraichir, pratique pour la canicule !

Un peu plus tard ...

Arm continue dans ses nouveaux modèles avec un Cortex A715 pas Minus

 Alors qu'on entame à peine le mois de juillet, voilà que F1 22 veut nous montrer qu'il en a sous le capot, avec sa rai tracée, son DLSS et son FSR... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !