COMPTOIR

Les loutres, c’est pour sûr pas mal choupi, mais pas vraiment hardware. Enfin sauf quand elles représentent la mascotte d’un lanceur de jeux bien pratique sous Linux : Lutris ! Une bouille craquante, qui ne manquera pas de séduire les joueurs en manque de compatibilité : car c’est bien ce que propose le projet : un lanceur communautaire centralisant tout un tas de fournisseurs tiers : Steam, Epic Games, GoG, Humble Bundle… Si les mauvaises langues diront que cela ne fait qu’un lanceur de plus, Lutris a bien plus d’un tour dans son sac : par « Communautaire », il faut comprendre que les joueurs du monde entier peuvent partager leurs scripts améliorant l’expérience de jeu sur tel ou tel titre : une mine d’or sur un OS où les options de configurations sont légion sans être toujours des plus claires. Rajoutez notamment le support d’émulateurs en tout genre, allant de la GameCube à l’Atari ST, et voilà un passage obligé pour les gamers du domaine du libre.

 

lutris logo

 

Or, le libre n’est pas franchement connu pour son côté joueur… Certes, mais l’arrivée du Steam Deck, console portable manufacturée par Valve dont le micrologiciel se base sur (Arch) Linux, est venu changer la donne : il était donc impensable pour notre petite loutre de ne pas le supporter : voilà chose faite ! Notez que la maison-mère de Steam n’y a pas totalement été innocente, puisqu’un kit de développement a été généreusement envoyé à l’équipe afin d’accélérer le développement :  une action appréciable.

 

Sinon, au niveau des changements, cette nouvelle version 6.10 est bourrée de bonnes intentions : désormais, Ubisoft Connect et Origin sont intégrés, tout comme BattleEye (avec option d’activation/désactivation). Rajoutez quelques fix par-ci par-là et la possibilité d’ajouter vos titres Lutris en jeu non-Steam à Steam, et la boucle est bien bouclée : à vos modems !

 

Un poil avant ?

Les nouveaux Ryzen 5000 sont lancés, mais où sont les rares tests ?

Un peu plus tard ...

Noctua présente un D15 mini, le NH-D12L !

1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !