Dans la course aux CPU, nous avons bien en tête la bataille effrénée entre Intel et AMD, les tentatives de concurrence de Arm, la Chine qui s’y mêle de temps à autre et, parfois, des architectures un peu plus exotiques comme le RISC-V. Hé bien, à tout ce petit beau monde, il faut également rajouter la Russie, qui possède son propre designer de puces : Baikal Electronics, qui avait fait parler de lui pour la dernière fois sur notre cher comptoir en... 2017.

 

En effet, avec des designs MIPS et Arm et des gravures datant de Mathusalem, le firme n’a pas vraiment de quoi attirer les regards : gravure en 28 nm TSMC, intégration de 8 cœurs maximum, TDP au ras des pâquerettes... bref, pas encore de quoi remplacer un bon vieil x86, d’autant plus que les gus ne sont pas trop bavards sur leurs produits. Fort heureusement, l’un d’entre eux, un certain BE-M1000 "haute performance", s’est frayé un chemin jusqu’à l’objectif de Fritzchens Fritz, un photographe spécialisé dans le die shots de qualité : l’occasion de contempler une fois de plus la beauté du silicium gravé.

 

baikal me1000 die shot

 

Doté d’une microarchitecture britannique Armv8-a grâce à ses 8 cœurs Cortex-A57 cadencés à 1500 MHz, visibles en bas à gauche — leur organisation en duo, accompagnée de 1 Mio de cache L2, est assez caractéristique — le bousin intègre surtout un GPU Mali-T628 composé de 2 clusters de 4 shader cores qui prend la majorité de la place restante (en vert, en haut et en bas). Pour ce dernier, la fréquence n’atteint que 500 MHz et le cache est limité à 128 kio de L2 par cluster, sachant qu’un L3 global (au milieu ?) de 8 Mio est également présent. Le reste sert sans surprise aux interfaces : 1 PCIe 3.0 x8, deux PCIe 3.0 x4, 2 USB 3.0 et 4 en 2.0, 2 contrôleurs SATA et 4 contrôleurs Ethernet (2 en 10 Gb, 2 en 1 Gb). Rajoutez quelques fonctionnalités de sécurité et de décodage vidéo, et voilà un superbe SoC mobile... du milieu des années 2010. Baikal Electronics a encore du boulot avant de devenir compétitif !

 


Un poil avant ?

GIGABYTE a le produit du siècle : une chaise gaming AORUS gonflable... !

Un peu plus tard ...

Enfin un test pour la grosse X570S Dark d'EVGA

 La Russie fait aussi dans les processeurs avec Baikal Electronics : quoi de beau dans leur BE-M1000 ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 18 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !