AMD a une gamme de CPU 5000 équilibrée, même s'il manque toujours, aux yeux des geeks, un équivalent à l'inestimable Ryzen 7 3700X. Mais les OEM ont toujours eu droit à une paire de puces spécialement dédiée pour leur marché, le plus souvent il s'agit de rebuts ne passant pas les tests des gammes supérieures. En tout cas, ils vont quand même disposer d'une puce qui va leur donner un sacré poids, et une bonne crédibilité. Le Ryzen 9 5900 est officialisé, et avec son TDP de 65 W, il pourrait constituer le pilier du haut de gamme pour les OEM.

 

12 coeurs et 24 threads plus tard, l'engin animé par des coeurs Zen 3 pétant une forme olympique affiche toujours 64 Mo de cache L3, et une gestion du PCIe 4.0 identique à ses frères d'armes AM4 destinés au grand public. Si la date de lancement était fixée au 12 janvier dernier, le bousin est enfin disponible et lancé avec quelque trois mois de retard. Imaginez si un tel CPU, pour nous autres, était lancé, avec ses fréquences de 3 à 4.7 GHz. Il serait fatalement moins cher que le 5900X, mais serait presque identique en performance et gaming. En tout cas, c'est une bonne chose ce nivellement par le haut des machines des OEM, par contre pour en trouver, il faudra se battre, comme pour les APU Renoir 4000G, ou les Ryzen 9 à prix MSRP.

 

amd ryzen puce


Un poil avant ?

Le «NH-D16» et le NF-A12x25 noir encore repoussés par Noctua ; un kit pour le LGA1700 d'Alder Lake ?

Un peu plus tard ...

Déploiement FttH Q4 2020 : un bilan très positif pour finir une année difficile

 Il a fini par arriver, ce Ryzen 9 5900, avec 3 mois dans les dents du planning. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !