On dirait que le semiconducteur est bien parti pour démarrer 2021 sur le bon pied, enfin, tout dépend en réalité de quel côté du business l'on se trouve. À ce stade, on a déjà entendu dire que l'activité de conditionnement de semiconducteur avait du mal à suivre la cadence et va faire payer plus pour ses services, que le wafer de 200 mm allait devenir plus onéreux chez les fondeurs, que TSMC songeait à arrêter les remises sur quantité de wafer (ce qui correspondrait donc à une hausse de ses prix), que les SSD pourraient finalement voir leurs tarifs grimper (en dépit de la baisse attendue des cours de la NAND) à cause des contrôleurs... En gros, toutes les planètes s'alignent pour l'activité incroyablement florissante de la production et de la vente de semiconducteur, au grand dam de ceux qui se trouvent au bout de la chaîne !

 

On apprend aujourd'hui que le fondeur coréen DB HiTek aurait à son tour décidé d'augmenter le prix des contrats de production de semiconducteur et de facturer jusqu'à 20 % en plus, selon le journal Coréen TheElec. Classé 10e parmi les fondeurs d'après TrendForce, DB HiTek n'adresserait que 0,9 % du marché (contre ~55,6 % estimés pour TSMC, par exemple) et posséderait à  ce jour une capacité mensuelle de 129 000 wafers 200 mm (100 000 en 2014), avec 2 usines. Spécialisé avant tout dans le semiconducteur pour l'industrie 4.0, c'est-à-dire des domaines comme l'IA, la robotique et l'IoT, DB HiTek aurait signé son 16e mois consécutif d'une opération à 100 % de la capacité de ses lignes de productions, cette dernière insuffisante pour gérer toutes les commandes.

Face à cet engouement, DB HiTek aurait donc décidé d'augmenter de 10 % minimum ses prix, et jusqu'à 20 %. Une hausse apparemment mal acceptée par certains clients, mais qui n'auraient en fin de compte eut d'autre choix que de s'y résigner face à l'absence d'une alternative (le fondeur aurait ainsi déjà signé tous les contrats de production pour 2021), faisant écho une nouvelle fois au manque de capacité de production sur wafers 200 mm (8 pouces) au niveau mondial utilisés pour la fabrication d'une pléthore de semiconducteurs analogues. DB HiTek ne serait pas seul,il parait que ses compatriotes Samsung et SK Hynix songeraient également à faire payer plus pour le wafer de 200 mm.

 

many wafers

 

Tout ça pour rappeler que le phénomène auquel l'on assiste en cette fin d'année est d'importance et semble bien parti pour impacter l'ensemble de l'industrie, petits joueurs et grands joueurs, d'un bout à l'autre de la chaîne. Il se dit que la capacité mondiale de production sur wafer aurait grimpé de moins de 5 % entre 2016 et 2020, tandis que le taux de croissance de la demande de production de 2020 à 2021 est attendu dans les environ de 30 à 35 %. A priori une belle pénurie de capacité en vue, et en 2021 l'on atteindrait donc pour de bon le goulot d'étranglement... Bonané, bien sus ! (Source)


Un poil avant ?

Le fulguronoël du Comptoir s'effectuera avec le brushing tracé !

Un peu plus tard ...

Deux cartes Ampere confirmées mais pas encore officialisées !

 Le wafer s'annonce encore plus cher et convoité en 2021...Et joyeux noël et bonne année, bien entendu !  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 21 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !