On connait déjà pas mal de choses sur Rocket Lake-S, par exemple qu’il se logera sur le même socket LGA1200 introduit avec Comet Lake-S et sera en l’occurrence rétrocompatible avec les cartes mères de série 400 existantes, comme GIGABYTE l’a déjà confirmé. Il introduira enfin aussi la norme PCIe 4.0 pour le mainstream chez Intel. À cet égard, un certain nombre de mobale LGA1200 ont été affichées comme étant « PCIe 4.0 Ready », car a priori équipées du hardware adapté pour en profiter, au moins partiellement. Pour le reste, Rocket Lake-S abandonnerait Skylake au profit de l’architecture Core Cypress Cove et d’un iGPU Xe Gen12, mais toujours gravé au bon 14 nm. Cela devrait néanmoins permettre d’afficher un  IPC en hausse de +/— 10 % par rapport à l’ancienne garde, toujours bonne à prendre, et il faudra au moins ça pour espérer lutter avec les Ryzen 5000 de Zen 3.

 

intel rocket lake fusee

 

Étrangement, la gamme culminerait avec un modèle octocore hyperthreadé au TDP de 125 W, alors que le flagship actuel, l’i9-10900K embarque 10 cœurs et propose 20 threads. Rocket Lake-S devrait malgré tout aussi être accompagné d’une nouvelle vague de cartes mères avec des chipsets de série 500, dont l’une des particularités serait que le support de l’overclocking de la mémoire s’y démocratiserait au milieu de gamme supputé B560, auparavant une exclusivité des chipsets Zx70 et Zx90, entre autres améliorations générationnelles plus ou moins téléphonées (USB4, Thunderbolt 4, USB 3,2 Gen 2x2, support de DDR4 plus rapide, etc.)

 

Bref, Rocket Lake-S sera normalement le dernier des CPU 14 nm, l’étape avant Alder Lake-S et ses cores Golden Cove et Gracemont en 10 nm Superfin sur LGA1700, et un refresh spirituel pour les Core Comet Lake-S 10000. Le passage à la 11e génération avec Rocket Lake-S n’est pas encore très clair, le contraire serait néanmoins étonnant de la part d’Intel. Initialement pressenti pour fin 2020, la rumeur avait déjà circulé que la prochaine génération pourrait arriver en 2021 avec une présentation officielle au CES 2021. Mais voilà qu’une nouvelle rumeur vient confirmer la rumeur précédente du retard, tout en réfutant celle d’une arrivée en janvier, puisqu’Intel aurait récemment réajusté la fenêtre de lancement à la semaine 10 de 2021, donc entre le 8 et le 14 mars. Ce qui voudrait surtout dire que les rejetons Zen 3 d’AMD, qui vont être annoncés demain, pourraient faire cavalier seul pendant un sacré moment sans une concurrence crédible en face ! Accessoirement, ce serait un nouveau délai récent à mettre au passif du fondeur, avec celui d'Ice Lake-SP.

 

Oui, c'est flou ! [cliquer pour agrandir]

 Comme beaucoup de monde désormais, il semblerait qu'Intel aussi n'aime plus 2020... L'après Comet Lake viendrait plus tard que prévu.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !