Tout avait commencé hier lorsque le média germain HardwareLUXX avait partagé des informations reçues d'insiders apparemment jugés fiables. Selon ces derniers, il n'y aurait désormais (plus) aucun CPU desktop en 10 nm de planifiés chez Intel, potentiellement à cause des difficultés de monter en fréquence d'une part (un point constaté avec les premiers CPU 10 nm Ice Lake-U) et des rendements de l'autre. Les supputés Tiger Lake-S et Alder Lake-S auraient ainsi été annulés et à la place, Intel se concentrerait sur les processeurs desktop en 7 nm, mais qui ne seraient eux-mêmes pas planifiés avant 2022 avec Meteor Lake - sous-entendant que c'est le 14 nm qui devrait continuer à tenir la barre d'ici là et cela correspondrait donc à 7 ans de CPU 14 nm à base d'architecture SkyLake...Soit une éternité !

 

En attendant, une roadmap officieuse du printemps à l’authenticité non vérifiée avait effectivement déjà suggéré qu'une famille Rocket Lake en 14 nm pourrait succéder fin 2020 à Comet Lake également en 14 nm, et sans aucun CPU desktop en 10 nm à l'horizon sur cette période. Par contre, les informations des sources de HardwareLUXX s'opposent au tout aussi simple "oui" concis de Raja Koduri lors de l'Architecture Day à la question si un CPU desktop haut de gamme était bel et bien planifié en 10 nm. Bien sûr, les plans peuvent toujours changer et il n'est pas impossible qu'Intel ait entre-temps reconsidéré ses projets avec le 10 nm. Mais il faut croire que non ! En effet, Intel a réagi très rapidement, quelques heures après la publication :

 

We continue to make great progress on 10nm, and our current roadmap of 10nm products includes desktop."  - Intel.

 

Contacté par Tom's Hardware US, Intel a également clarifié que le terme "desktop" dans sa phrase désignait aussi spécifiquement les processeurs desktop. Néanmoins, cela ne lève pas pour autant le flou de l'avenir du 10 nm sur les plateformes mainstream, étant donné que la famille de produits desktop comprend tout autant les processeurs NUC et HEDT - qui pourraient ainsi très bien être les seuls concernés dans le cas présent. On se doute que le fondeur a préféré réagir rapidement pour limiter la casse médiatique et certainement rassurer les gros actionnaires qui ne manquent jamais de suivre ce genre de chose, mais il s'est aussi bien gardé de donner des détails spécifiques de ses plans pour l'avenir plus lointain - dont le contenu exact et la stratégie restent pour l'instant toujours encore un mystère !

 

kim jumelles keskifoutentMême Kim est perdu !

 Une rumeur de l'abandon du 10 nm au profit du 7 nm pour ses produits desktop a été immédiatement démentie par Intel, certes timidement...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !