L'architecture Bulldozer d'AMD aura été un échec (prévisible dès 2011 selon l'un des ingénieurs d'AMD à l'époque et officiellement admis par AMD en 2013) cuisant jusqu'au bout. La famille avait été lancée en 2011 sur socket AM3+ sous la forme d'une multitude de processeurs FX-8000 et FX-9000, on vous invite d'ailleurs pour un petit retour vers le futur avec ce test des FX sur AM3+ et du FX-8350 en solo. Pour beaucoup, c'était aussi l'un des facteurs ayant justement précipité la période sombre et difficile d'AMD, un chemin de croix dont le début de la fin fut indéniablement le lancement de l'architecture Zen en 2017, aujourd'hui l'histoire d'un retournement de situation assez fantastique et encore en cours d'écriture.

 

À l’époque, AMD vantait ses FX Bulldozer comme étant les premiers octocores du marché, en ayant fusionné 2 cœurs indépendants au sein d'un module, et installé un total de 4 modules pour donc bien en arriver à 8 cœurs physiques (et non logiques). Malgré tout, les performances ne furent pas du tout au rendez-vous et étaient souvent inférieures aux quad cores du concurrent, et c'est très probablement en partie ce qui a poussé un groupe d'utilisateurs en Californie à brandir le fouet de la publicité mensongère en 2015 pour une action de groupe comme l'Amérique en voit régulièrement un peu à toutes les sauces.

 

diagramme archi t [cliquer pour agrandir]

 

Ainsi, un peu plus tôt en 2019, le Tribunal du district Nord de la Californie a jugé en faveur de l'action de groupe et décidé que les processeurs FX-8120 / 8150 / 8320 / 8350 / 8370 / 9370 / 9590 d'AMD (notons que les FX-8000E basse consommation, les FX-6000 et FX-4000 sont exclus du jugement) ont bien été annoncés à tort par le marketing d'AMD comme étant des "vrais" processeurs à huit cœurs. Enfin, c'est le 23 août dernier que la Cour a publié l'accord de règlement entre les deux partis et le montant de compensation. Résultat des courses : 12,1 millions de dollars $, lesquels comprennent la compensation des utilisateurs, des frais d'avocats (limités par le Tribunal à un maximum de 30% du montant) et administratifs (entre 350000 et 700000$), ce qui laisserait entre 7,77 et 8,12 millions à répartir entre les acheteurs. 

 

 "AMD is pleased to have reached a settlement of this lawsuit. While we believe the allegations are without merit, we also believe that eliminating the distraction and settling the litigation is in our best interest." -  commentaire officiel d'AMD.

 

Maintenant, ceux concernés doivent ainsi se rendre sur ce site qui sera prochainement mis en ligne spécialement pour l'occasion, être en mesure de prouver leur achat, et ce dernier doit avoir été effectué par un résident de la Californie (à l'époque des faits) ou sur le site AMD.com - autant de conditions qui font aussi que la somme de la compensation par personne pourrait en fin de compte être relativement importante. Voilà, le marketing malheureux de Bulldozer, suite et fin, la page se tourne et ces utilisateurs américains (et les avocats d'AMD) peuvent enfin passer à autre chose...Et peut-être enfin devenir Zen ? (Source)

 

Oups !  [cliquer pour agrandir]

 Au Tribunal, AMD est enfin arrivé à un accord face à l'action de groupe qui accusait certains processeurs Bulldozer de marketing trompeur...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 27 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !