On ne peut pas dire que l'on s'y attendait, surtout avec l'état pourri déjà depuis septembre des prix de la gamme Intel de processeurs grand public chez les revendeurs, et ça ne s'est évidemment pas amélioré depuis, alors il y a forcément de quoi être surpris par la nouvelle. Attention, il s'agit pour le moment que d'une rumeur partagée par Digitimes citant ses propres sources de cette industrie, probablement celles situées à Taïwan, capitale des OEM et autres constructeurs/assembleurs prolifiques. Ainsi, il se raconterait derrière les rideaux qu'Intel aurait décidé de réduire assez fortement la production de processeur desktop pour le marché de l'assemblage à 6 millions d'unités pour le quatrième et dernier trimestre de l'année - soit tout de même une réduction d'environ deux millions d'unités à en croire certaines estimations.

 

why u no meme

 

Pourquoi ? C'est simple, le but inavoué serait de favoriser la production et l’approvisionnement en processeurs des marchés de la mobilité et des serveurs, pour permettre d'une part aux constructeurs concernés d'être en mesure de répondre a la demande traditionnellement assez forte durant la période des fêtes de fin d'année, et de l'autre pour satisfaire la demande du monde professionnel, un marché toujours très juteux et aux marges bien plus alléchantes. 

 

Pour les constructeurs taïwanais actifs sur plusieurs marchés, tels qu'ASUStek, le bilan serait toutefois toujours encore mi-figue mi-raisin, car une telle décision pourrait conduire après coup à une baisse entre 10 et 20% des ventes de cartes mères. Pour ne rien arranger, les constructeurs de mobales doivent déjà faire face à un manque d'enthousiasme chez les acheteurs potentiels, et ce en plus des sentiments tout aussi partagés à l'encontre des GeFORCE RTX dont le ratio prix/performance n'est pas particulièrement excitant dans l'immédiat, surtout face à la génération précédente encore trop présente.

En conséquence, la grande majorité des constructeurs taïwanais anticipent un quatrième trimestre assez morose. Mais relativisons, pour beaucoup ce serait en fin de compte un retour à la normale et à des niveaux de revenus A.N.M. - Avant Nicky Minage - et ça c'est forcément difficile à digérer.

 

Bref, toujours est-il qu'il ne faudrait donc en rien espérer un retour à la normale de sitôt des prix des processeurs Intel dans les magasins, et pour nous autres amateurs de PC DIY cela signifierait inévitablement une continuité de cette triste inflation et des stocks misérables, voire une nouvelle hausse des tarifs pratiqués chez des revendeurs malheureusement sans pitié. Encore une fois, du pain bénit pour AMD ! Assez logiquement, sa gamme Ryzen - dont les prix n'ont pas particulièrement moufté - se retrouverait très naturellement plus que jamais en position favorable pour grappiller encore des parts de marchés et combler le "vide" induit par les tarifs peu intéressants des processeurs Intel dans le panier des acheteurs. Une nouvelle offre promotionnelle par AMD comme l'année dernière lors du Black Friday risquerait de faire très mal !

En attendant, Intel avait promis d'investir plus pour produire plus, notamment dans ses usines en Irlande et au Vietnam, mais aussi au Mexique et en Israël. Malheureusement, pas de fruits encore à l'horizon et c'est la branche DIY du marché du PC qui trinque ! (Source : Digitimes)

 

meme win baby lisa su

Toujours encore d'actualité !

 Intel aurait décidé de faire l'inverse de ce qu'il aurait fallu faire pour rétablir les prix de ses processeurs en magasin, en faveur d'autres marchés. Une aubaine pour AMD ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 18 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !