Avec ses R5 et R7, AMD est quand même bien revenu au niveau d'Intel dans le domaine applicatif, tout en proposant des tarifs bien plus doux que ceux de son concurrent pas spécialement généreux depuis des années. Pour ce qui est du jeu trouadé, c'est un cran en deçà des processeurs Intel, mais pas rédhibitoire comme ça pouvait l'être avec Bulldozer. Du coup on a droit à une saine prise de bec sur le secteur CPU, même si on connait les faiblesses des Ryzen et les axes d’améliorations sur lesquels les AMDBoys doivent taffer.

 

Avec ce data fabric entre deux CCX qui est lent, et ce cache L3 au fonctionnement de type victime (des L1 et L2), il y a des limites à l'expression complète des puces Ryzen. Mais alors laquelle est la meilleure en jeux ? Laquelle est la plus burnée en applicatif ? Est-ce que le SMT fait mal aux performances ou au contraire est-il une bouffée d'oxygène ? Bref, quel processeur semble le plus équilibré entre les deux types d'usages décrits plus haut ? Se dirige t-on vers du quadcore/SMT en jeu, de l'hexacore/SMT pour le jeu/appli et de l'octocore pour de l'applicatif ? HFR vous donne une réponse dans son article.

 

amd ryzen puce

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Expérience • L'Hyperthreading en jeu : bien ou pas bien ?

Jouer avec l'Hyperthreading, hérésie ou normalité des choses ?   Lorsqu'on parle de jeu, du moins avec les puces Intel, on entend deux sons de cloche. D'un...

 

Test • Drobo 5N

Le NAS accessible   En un peu plus de trois années, nous avons testé quelques systèmes de stockage réseau venant de tous horizons. Du haut de gamme muscl...

 

Virtuality • La VR en France

Oui, il y a des salons dédiés à la VR en France !   Du 24 au 26 février 2017 se tenait au 104 à Paris un salon dédié à la réalité virtuelle, Virtual...