Pas d'erreur, l'UltraWide a encore de beaux jours devant lui, mais le 34/35" ne suffit visiblement plus, le nouveau standard de la démesure en matière de LCD c'est le 49" ! Samsung n'avait que trop bien ouvert le bal, notamment en lançant l'un des tout premiers écrans FreeSync 2 HDR. Il faut dire que cette évolution - plus que bienvenue - du FreeSync a tout de même mis du temps à arriver, accessoirement on en viendrait aussi à se demander de ce qu'il en est de la démocratisation du G-Sync HDR ? Trop cher ? Trop d'inconvénients ? Pas assez d'arguments face au G-Sync premier du nom ? Ce serait un sujet pour un autre jour.

C'est du Strix XG49VQ dont il est question aujourd'hui, un modèle 49" qu'ASUS nous avait dévoilé lors du CES 2019 en janvier. Pour l'anecdote, ASUS estimait une disponibilité en janvier même, en fin de compte ce nouveau modèle ROG devrait être disponible à partir de ce mois-ci pour un tarif avoisinant les 999 en monnaie de la Reine, soit certainement un peu plus de 1000€ chez nous. Cher ? On dira que ça reste relativement "correct" au vu des caractéristiques et se positionne presque pile-poil en face du C49HG90 de Samsung, le concurrent tout désigné du XG49VQ. 

 

asus strix xg49vq front

 

Un rappel des caractéristiques tout de même. La nouvelle référence offre donc une dalle VA de 49" incurvée 1800R et affichant une définition de 3840 x 1080 (32:9) - un peu juste alors qu'on attend du 5120x1440 sur ce type de diagonale, mais aussi plus facile à gérer pour les GPU. En sus, une belle certification FreeSync 2 HDR, un temps de réponse de 4ms et un taux de rafraîchissement confortable à 144Hz. La nouvelle certification d'AMD signifie aussi deux choses : le LFC sera bien présent, ainsi que le HDR ! Pour ce dernier, ASUS a toutefois assuré le service minimum avec une certification DisplayHDR 400, elle sous-entend naturellement un gamut DCI-P3 à 90% et une luminosité maximale de 400 cd/m². Dans le cas du XG49VQ, ASUS assure cependant avoir poussé sa dalle jusqu'à 450 cd/m², en plus d'une profondeur des couleurs de 10 bits au lieu du 8 bits préconisé par la VESA.

 

asus strix xg49vq dessus

Trop gros, passera pas ? Une question d'habitude parait-il...

 

Pas grand-chose à redire en matière d'ergonomie et de design, on notera dans un premier temps que l'écran fait l'impasse sur la projection RGB assez emblématique de la gamme.  L'écran peut bouger presque dans tous les sens et s'accrocher au mur grâce à sa compatibilité VESA 100 x 100, la connectique se contente de deux prises HDMI 2.0 et d'une seule prise DisplayPort 1.2 - ce qui veut dire qu'il y aura des limitations à l'usage du 144Hz avec le HDR, pour l'un comme pour l'autre -, et de quelques prises USB 2.0 et 3.0. Un bon cru pour qui veut de la grosse diagonale ? En tout cas, FreeSync a un bon train d'avance sur les diagonales de + de 35", sans prendre en compte les fameux écrans BFGD qu'on attend toujours encore à l'accueil... Une des raisons pour lesquelles Tonton Jensen a décidé d'ouvrir en douceur sa technologie propriétaire ?

 

 Enfin, les premiers écrans FreeSync 2 HDR montrent enfin le bout de leur nez ! À commencer par l'imposant modèle XG49VQ.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !